LVMH en-deçà des attentes

Le groupe affiche un profit en croissance de 30% grâce à la revalorisation de son portefeuille de placements financiers.

Jocelyn Jovène 26.07.2023
Facebook Twitter LinkedIn

lvmh

Crédit photo: AP

LVMH a annoncé jeudi 25 juillet des chiffres de ventes et un résultat opérationnel en-deçà des attentes du marché, malgré une croissance de 30% du résultat net. Ce bond des profits bénéficie de la revalorisation de placements financiers sur fond de croissance toujours solide de l’activité, mais avec des marges en léger repli.

Dans un communiqué de presse, le premier groupe mondial de luxe ne fait pas de prévisions chiffrées, mais évoque simplement « un contexte économique incertain » et le maintien d’une « stratégie centrée sur le renforcement continu de la désirabilité de ses marques », lui permettant de confirmer son avance sur le marché mondial du luxe.

Le chiffre d’affaires consolidé a atteint 42,4 milliards d’euros au cours du premier semestre 2023, en hausse de 15% par rapport à la même période de l’exercice précédent, dont +17% de croissance organique.

Les ventes du deuxième trimestre ont été de 21,21 milliards d’euros (+13%, dont +17% en organique).

Le consensus tablait sur des ventes de 21,3 milliards d’euros sur le trimestre, aidées par une croissance organique de 17,2%, dont 10,65 milliards d’euros pour la division Mode & Maroquinerie (+21,9%).

Les ventes de sa division Mode et Maroquinerie ont maintenu un rythme de croissance très sounteu, de 20% à données comparables, à 21,16 milliards d’euros sur le semestre, tandis que son résultat opérationnel courant a cru de 14% à 8,56 milliards d’euros, entraînant un léger recul de sa marge d’exploitation à 40,5% contre 41,4% un an plus tôt.

La division Vins & Spiritueux a elle subi un repli de 4% de son chiffre d’affaires à 3,18 milliards d’euors, tandis que son résultat opérationnel a reculé de 9%, portant sa marge opérationnelle courante à 32,9% contre 34,7% un an plus tôt.

Le résultat opérationnel courant de LVMH s’est établi à 11,57  milliards d’euros, contre 10,24 milliards d’euros un an plus tôt, soit une marge 27,4% (27,9% un an plus tôt).

Le consensus des analystes Factset tablait sur un résultat opérationnel de 11,89 milliards d’euros.

LVMH affiche un bénéfice net de 8,48 milliards d’euros, en hausse de 30% sur un an, dépassant les attentes du marché 8,06 milliards d’euros attendus par les analystes. Il bénéficie d’un produit financier de 798 millions d’euros contre une perte de 684 millions d’euros un an plus tôt.

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Lvmh Moet Hennessy Louis Vuitton SE750,00 EUR-0,37Rating

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est analyste financier senior et rédacteur en chef de Morningstar France.