Arkema va prendre le contrôle du groupe sud-coréen PIAM pour 728 mlns d'euros

Le chimiste français s'empace d'un spécialiste des films polyimides pour les circuits imprimés.

Agefi/Dow Jones 28.06.2023
Facebook Twitter LinkedIn

AKE

Crédit photo: AP

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le chimiste Arkema a annoncé mercredi un projet d'acquisition portant sur 54% du capital de la société sud-coréenne PI Advanced Materials (PIAM), spécialiste des films polyimides, pour une valeur d'entreprise de 728 millions d'euros.

Le montant de la transaction envisagée représente 20 fois l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) moyen de PIAM au cours des deux derniers exercices. Sous l'effet de la croissance organique de l'entreprise sud-coréenne et des synergies attendues, ce multiple sera ramené à 8 en 2027 et continuera à diminuer au cours des années suivantes, a souligné Arkema dans un communiqué.

Avec un chiffre d'affaires de 204 millions d'euros en 2022 et un outil industriel de premier plan, PIAM est un acteur majeur des films polyimides pour les circuits imprimés flexibles et les feuilles de graphite, a détaillé Arkema. Ces matériaux sont utilisés sur les marchés à forte croissance et forte marge que sont les appareils de téléphonie mobile et les véhicules électriques.

"L'acquisition de la participation majoritaire de 54% de Glenwood Private Equity" dans PIAM "permettra la consolidation à 100%" de la société dans les comptes d'Arkema, a indiqué le chimiste français. Le solde du capital de PIAM restera coté à la Bourse de Séoul.

Arkema compte financer cette transaction "en cash" et dans le respect d'un ratio dette nette sur excédent brut d'exploitation inférieur à 2.

"L'opération, qui est soumise à l'approbation des autorités de la concurrence chinoises et coréennes, devrait être finalisée fin 2023", a précisé Arkema.

La réalisation de cette opération constituerait une nouvelle étape importante de la transformation d'Arkema en un pur acteur des matériaux de spécialités. Au printemps 2020, le groupe a annoncé qu'il entendait devenir un "pur acteur" des matériaux de spécialités à l'horizon 2024.

Au premier trimestre de cette année, la division Matériaux de spécialités représentait 91% du chiffre d'affaires d'Arkema, contre une part de 82% sur l'ensemble de l'exercice 2020 et de 79% en 2019.

Cette transformation en cours contribuera à réduire l'exposition du chimiste aux activités beaucoup plus sensibles aux cycles économiques et dont l'évolution des marges dépend plus du niveau de la demande que du contenu technologique des produits.

-Dimitri Delmond, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 31; ddelmond@agefi.fr ed: LBO

Agefi-Dow Jones The financial newswire

(END) Dow Jones Newswires

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement. 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Arkema SA84,10 EUR1,69Rating

A propos de l'auteur

Agefi/Dow Jones  est une agence de presse financière basée à Paris.