LVMH séduit le marché grâce à d'étincelantes performances trimestrielles

Le groupe de luxe affiche une solide croissance au cours du premier trimestre, grâce à la maroquinerie.

Agefi/Dow Jones 13.04.2023
Facebook Twitter LinkedIn

lvmh

Crédit photo: AP

PARIS (Agefi-Dow Jones)--L'action LVMH évolue à de nouveaux plus hauts historiques jeudi après que le groupe de luxe a publié des comptes de bonne facture et supérieurs aux prévisions des analystes au titre du premier trimestre.

Vers 11h00, le titre LVMH s'adjugeait 4,3%, à 872,70 euros, réalisant ainsi la meilleure performance de l'indice CAC 40. L'action a peu auparavant atteint un point haut en séance à 878,20 euros.

Le reste du secteur du luxe progresse dans son sillage, Hermès gagnant 3,1% et Kering prenant 1,6%, tandis que le groupe suisse Richemont progresse de 3,2% et que Burberry avance de 1,9%.

Le chiffre d'affaires du propriétaire des marques Louis Vuitton et Dior a dépassé les attentes des investisseurs au premier trimestre, soulignent les analystes de Citi.

Sur la période de janvier à mars, les ventes de LVMH ont atteint 21,04 milliards d'euros, s'inscrivant en croissance de 17% tant en données publiées qu'organiques. Ce montant est supérieur de 6% au niveau attendu par les analystes, relève JPMorgan. La banque d'affaires américaine souligne que la division Mode & Maroquinerie "a fait son show" au premier trimestre, au cours duquel ses revenus ont augmenté de 18% en données organiques, à 10,73 milliards d'euros.

Le directeur financier du groupe, Jean-Jacques Guiony, a précisé lors d'une conférence téléphonique que le chiffre d'affaires de la division avait notamment été soutenu par les hausses de prix passées au cours de l'année écoulée. Louis Vuitton effectue "un excellent début d'année" et la performance de Christian Dior, l'autre marque phare du groupe, a été "remarquable pour l'ensemble de ses produits", a précisé LVMH.

La Chine accélère, les Etats-Unis ralentissent

Selon Citi, les robustes performances de LVMH s'expliquent surtout par la résistance de la demande locale au Japon et en Europe, tandis que les dépenses des consommateurs américains sont atones.

« Nous observons un ralentissement dans les secteurs de la joaillerie et de la mode et maroquinerie » aux Etats-Unis, a reconnu Jean-Jacques Guiony. Cette baisse est liée à un environnement de consommation moins porteur outre-Atlantique mais aussi au rebond des achats des touristes américains en Europe, a-t-il précisé.

Les ventes du groupe aux Etats-Unis ont progressé de 8% sur un an au premier trimestre, contre des hausses de 24% et 34% en Europe et au Japon, respectivement.

LVMH fonde beaucoup d'espoirs sur la reprise du marché chinois. Le groupe a constaté un retour des clients dans ses boutiques de Chine continentale, mais aussi à Hong Kong et Macau au premier trimestre. « Nous sommes extrêmement optimistes et devrions bénéficier d'un soutien fort de la Chine continentale au premier trimestre, notamment en Mode et Maroquinerie et Montres-Joaillerie », a souligné le directeur financier.

La reprise en Chine sera l'élément clé pour l'avenir boursier de tout le secteur, appuie RBC Capital Markets.

Au vu de la vertueuse dynamique commerciale de LVMH au cours des trois premiers mois de l'année, JPMorgan a déjà rehaussé de 3% à 5% ses anticipations de chiffre d'affaires et de résultats pour l'exercice 2023 et les deux suivants du groupe. La banque a également relevé son objectif de cours sur la valeur de 815 à 900 euros, tout en maintenant sa recommandation à « surpondérer ».

De son côté, Citi a confirmé son avis à "acheter" sur l'action LVMH, pour laquelle il affiche un objectif de cours de 925 euros. RBC Capital Markets vise également 925 euros et arbore un conseil à "surperformance", tandis que Jefferies réitère sa recommandation à "acheter" et son objectif de cours de 960 euros.

-Dimitri Delmond et François Schott, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 31; ddelmond@agefi.fr ed: VLV

Agefi-Dow Jones The financial newswire

(END) Dow Jones Newswires

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Burberry Group PLC1 285,50 GBX-1,42Rating
Compagnie Financiere Richemont SA Class A137,40 CHF-0,15Rating
Lvmh Moet Hennessy Louis Vuitton SE843,60 EUR-0,76Rating
The Swatch Group AG Bearer Shares209,40 CHF0,10Rating

A propos de l'auteur

Agefi/Dow Jones  est une agence de presse financière basée à Paris.