Le secteur bancaire européen rechute dans un climat de défiance

Après Credit Suisse, Deutsche Bank est dans la ligne de mire des investisseurs.

Agefi/Dow Jones 24.03.2023
Facebook Twitter LinkedIn

trader

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Les valeurs bancaires européennes accusent de forts replis vendredi matin, alors que les investisseurs s'inquiètent toujours d'une nouvelle crise financière.

Particulièrement touchée par le mouvement de vente, Deutsche Bank abandonne 13,2% à 8,10 euros, dans le sillage d'une forte hausse de ses CDS ("Credit Default Swaps"), des instruments offrant une couverture contre le risque de défaut d'un émetteur.

Dans le sillage de la banque allemande, Société Générale recule de 7,1%, BNP Paribas de 6,2% et Crédit Agricole perd 3,7%.

La banque suisse UBS, qui a racheté en urgence sa rivale Credit Suisse le week-end dernier, chute de 6,9%. Credit Suisse se replie de 7,1%, s'échangeant à 0,74 franc suisse, soit sous le prix de 0,76 franc offert par UBS.

"Deutsche Bank est maintenant sous pression. Les gens se repositionnent et se débarrassent des maillons faibles. Ils veulent éviter toute exposition à [un établissement] susceptible de retenir l'attention", indique Jon Jonsson, gérant de portefeuille crédit chez Neuberger Berman.

Le CDS à cinq ans de Deutsche Bank s'établissait à 222 points de base vendredi, selon S&P Global Market Intelligence, à comparer à 88 points de base au début du mois.
L'inquiétude des investisseurs au sujet des banques a été alimentée jeudi soir par l'agence d'évaluation financière Moody's, qui a prévenu que le risque de contagion de la crise bancaire existait toujours.

Par ailleurs, le gouvernement américain est prêt à adopter des mesures supplémentaires pour stabiliser le système bancaire si nécessaire, a déclaré jeudi la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen.

"Nous avons eu recours à des outils importants pour agir rapidement et prévenir toute contagion" après la faillite de SVB, a indiqué la responsable, selon le texte de son intervention prévue dans la journée devant une commission de la Chambre des représentants. "Ce sont des outils que nous pourrions utiliser à nouveau", a-t-elle jouté.

La veille lors d'une audition similaire au Sénat, Janet Yellen avait indiqué qu'elle n'envisageait pas d'étendre la garantie du gouvernement à la totalité des dépôts bancaires.

-Valérie Venck, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 48 25; vvenck@agefi.fr ed: VCA

Agefi-Dow Jones The financial newswire

(END) Dow Jones Newswires

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Deutsche Bank AG15,72 EUR1,14Rating
Societe Generale SA27,31 EUR-0,49Rating
UBS Group AG28,16 CHF0,79Rating

A propos de l'auteur

Agefi/Dow Jones  est une agence de presse financière basée à Paris.