Le marché guette l'inflation US et une pluie de résultats en France

La macro risque de dominer l’attention des investisseurs, même si plusieurs poids lourds du CAC 40 annonceront leurs résultats annuels cette semaine.

Agefi/Dow Jones 13.02.2023
Facebook Twitter LinkedIn

paris

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Les marchés analyseront cette semaine de nombreux résultats d'entreprises en Europe ainsi qu'une série d'indicateurs économiques qui pourraient influer sur les prochaines décisions de politique monétaire.

L'indice des prix à la consommation (CPI) aux Etats-Unis sera examiné de près, mardi.

Les analystes d'Oddo BHF anticipent une nouvelle décrue du taux annuel d'inflation à 6,2% en janvier, contre 6,5% en décembre. En revanche l'indice des prix pourrait repartir à la hausse en glissement mensuel en raison d'un rebond des prix de l'essence en janvier.

Même si la désinflation est enclenchée dans un certain nombre de secteurs, « pour plus de la moitié de l'indice des prix à la consommation, la désinflation reste à venir », soulignent les économistes d'Oddo BHF.

D'autres indicateurs seront scrutés afin de savoir dans quelle mesure l'économie américaine résiste face à ces tensions inflationnistes et à la politique monétaire restrictive de la Réserve fédérale (Fed).

Les ventes de détail et les stocks des entreprises seront publiés mercredi, avant les prix à la production et les mises en chantier jeudi.

En Europe, les investisseurs attendent mardi la deuxième estimation du produit intérieur brut (PIB) de la zone euro au quatrième trimestre.

En première lecture, le PIB était ressorti en hausse de 0,1% au dernier trimestre après 0,3% au trimestre précédent.

En dépit d'un choc négatif « exceptionnel » lié à la guerre en Ukraine, la zone euro a évité une récession au quatrième trimestre, a indiqué lundi la Commission européenne à l'occasion de ses projections économiques d'hiver. L'exécutif européen table sur une croissance en zone euro de 3,5% pour l'ensemble de l'année 2022 et a relevé sa prévision pour 2023 à 0,9%, au lieu de 0,3% précédemment.

Une série d'indicateurs sera également surveillée au Royaume-Uni, notamment le taux de chômage et les prix à la consommation en janvier, alors que le pays a évité de justesse une récession technique à la fin 2022.

« Après l'excellent rapport sur l'emploi américain [de janvier, ndlr], le marché se range à notre opinion selon laquelle l'économie mondiale sera résistante au cours des prochains mois et trimestres. Dans l'ensemble, il s'agit d'une bonne nouvelle, mais cela crée également des risques de hausse de l'inflation et renforce l'idée que les taux resteront élevés pendant plus longtemps », indiquent les analystes d'UBS Asset Management.

Les résultats du CAC 40 s'enchaînent

Les interventions de plusieurs membres de la Fed et de la Banque centrale européenne (BCE) pourraient fournir des indications sur l'évolution future des taux d'intérêt.

La présidente de la Fed de Dallas, Lorie Logan, et le président de la Fed de New York, John Williams, s'exprimeront lundi soir lors de deux événements distincts. Mercredi, la présidente de la BCE, Christine Lagarde, interviendra devant le Parlement européen pour le rapport annuel 2021 de la banque centrale.

Les publications d'entreprises seront nettement moins nombreuses cette semaine aux Etats-Unis, en revanche elles s'accéléreront en Europe, et particulièrement en France.

Au sein du CAC 40, Kering, Hermès, Schneider Electric, Renault, Michelin, Airbus, Safran mais aussi Air Liquide passeront au révélateur.

Dans le SBF 120, Ubisoft, Imerys, FDJ, Nexans, GTT ou encore Valneva dévoileront leurs chiffres.

Les investisseurs suivront également les résultats d'EDF, vendredi, en plein bras de fer autour de l'avenir de l'électricien public.

Alors que le gouvernement a annoncé le succès de son offre publique d'achat simplifiée permettant à l'Etat de monter 100% du capital d'EDF, les députés ont adopté jeudi une proposition de loi de nationalisation destinée à empêcher un démantèlement du groupe.

-François Schott, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 92; fschott@agefi.fr ed: LBO

Agefi-Dow Jones The financial newswire

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement. 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Air Liquide SA182,24 EUR0,29Rating
Airbus SE158,92 EUR-0,92
Gaztransport et technigaz SA132,50 EUR0,45
Hermes International SA2 180,00 EUR-0,37Rating
Imerys34,56 EUR0,29
Kering SA332,45 EUR-0,06Rating
La Francaise Des Jeux SA Ordinary Shares33,86 EUR-0,41
Michelin36,25 EUR-0,58
Nexans114,00 EUR0,00
Renault SA50,30 EUR5,21Rating
Safran SA216,50 EUR-0,55Rating
Schneider Electric SE238,20 EUR1,04Rating
Ubisoft Entertainment21,92 EUR4,28Rating
Valneva SE3,88 EUR-2,22

A propos de l'auteur

Agefi/Dow Jones  est une agence de presse financière basée à Paris.