Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Amazon questionné sur les conditions de travail de ses salariés

Le groupe de défense Tulipshare affirme qu'Amazon n'a pas réussi à s'engager sur un rapport indépendant sur les conditions de travail.

Ruth Saldanha 20.01.2023
Facebook Twitter LinkedIn

amzn

Amazon (« Wide Moat ») est invité par des investisseurs à fournir un rapport indépendant sur les conditions de travail des salariés de ses entrepôts.

La même proposition, déposée par Tulipshare, la plateforme d'investisseurs activistes, a remporté 44% des voix lors de l'assemblée annuelle 2022 de la société.

Tulipshare a déposé sa proposition parce qu'Amazon n'a pas réussi à s'engager de manière proactive avec lui au sujet de ses demandes, a-t-il déclaré dans un communiqué de presse.

Tulipshare est une plateforme d'investissement qui fonctionne via une application mobile.

Les investisseurs particuliers peuvent acheter des actions pour une somme modique, et Tulipshare engage sur cette base des actions collectives pour déposer des propositions auprès de diverses entreprises.

« Malgré des décennies de critiques sur le traitement des employés d'Amazon, des efforts de syndicalisation sans précédent menés par les travailleurs de l'entreprise et une forte participation d'investisseurs poussant au changement dans l'entreprise, le conseil d'administration et l'équipe de direction d'Amazon n'ont pas réussi à s'engager de manière proactive avec Tulipshare à ce sujet », a déclaré le groupe de défense.

Il indique qu'Amazon avait initialement tenté d'exclure la proposition du vote par procuration, mais la SEC a rejeté la demande d'Amazon, « créant un énorme précédent pour les propositions de gestion du capital humain ».

Contacté pour un commentaire, Amazon a déclaré qu'il avait répondu à Tulipshare chaque fois qu'il avait écrit à l'entreprise, et qu’en fait, Tulipshare n'a pas répondu à Amazon.

La société a en outre mis en exergue sa déclaration de procuration 2022, qui affirme: « Nous pensons qu'une gouvernance d'entreprise efficace comprend un engagement tout au long de l'année avec nos actionnaires et les autres parties prenantes. Nous rencontrons régulièrement des petits et des grands investisseurs pour discuter de stratégie d'entreprise, de performance, de philosophie de rémunération, de gouvernance d'entreprise et de sujets environnementaux et sociaux.

(…) Nous tenons compte des informations issues de ces commentaires et les partageons régulièrement avec notre conseil d'administration à mesure que nous examinons et faisons évoluer nos pratiques et nos informations. »

Tulipshare soutient qu'Amazon n'a pas réussi à s'engager de manière significative autour de sa proposition.

Résultats du vote sur les conditions de travail d'Amazon

Le soutien de 44% obtenu des actionnaires lors de l'assemblée annuelle des actionnaires de 2022 de la société représente 53% des votes indépendants, après avoir tenu compte de la participation de 9,8% du fondateur d'Amazon, Jeff Bezos.

La proposition était l'une des cinq qui a reçu plus de 40% de soutien, y compris des demandes de rapports sur la diligence raisonnable à l'égard de la clientèle, les matériaux d'emballage, le lobbying, les conditions de travail dans les entrepôts et l'utilisation par les clients de certaines technologies.

Généralement, les entreprises rencontrent des investisseurs dont les propositions reçoivent un large soutien.

« Si les investisseurs ne se sentent pas entendus, cela lève un drapeau rouge sur la gouvernance qui peut se traduire par des votes contre les candidats au conseil d'administration ou l'approbation des paiements.

Les entreprises veulent absolument éviter cela. Mais un conseil d'administration éclairé voudra entendre les investisseurs, faire connaître sa position et aussi apprendre », estime Jackie Cook, directrice Stewardship, Product Strategy & Development chez Morningstar Sustainalytics.

Sans le vote de Bezos, la plupart des propositions ayant reçu plus de 40 % de soutien auraient été adoptées à la majorité.

Pour mettre en évidence la différence que les votes de Bezos ont apportée au résultat, jetez un œil au soutien global par rapport au vote indépendant dans le tableau ci-dessous :

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement. 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Amazon.com Inc102,24 USD0,00Rating

A propos de l'auteur

Ruth Saldanha  est rédactrice en chef de Morningstar Canada.