Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Focus Fonds : JPMorgan Income

Un process solide et la qualité de l’équipe de gestion et des performances, malgré leur volatilité, nous conduisent à relever la note de la plupart des parts de ce fonds.  

Hunter Beaudoin 13.01.2023
Facebook Twitter LinkedIn

La stratégie convaincante de JPMorgan Income, ses gérants de portefeuille chevronnés et ses abondantes ressources mondiales en obligations méritent un relèvement de la note des analystes Morningstar de « Neutral » à « Bronze » pour ses parts propres C, tandis que les notes des autres parts ont été revues de « Negative » à « Neutral », maintenues à « Neutral », ou de « Neutral » à « Silver » en fonction des frais.

Andrew Norelli a dirigé avec compétence cette stratégie gérée par l'équipe depuis sa création à la mi-2014.

Les cogérants Drew Headley et Tom Hauser s'associent à lui et se concentrent respectivement sur le crédit titrisé et le haut rendement.

Les gérants travaillent aux côtés d'une petite armée de spécialistes sectoriels, de chercheurs et de gérants de portefeuille au sein de la franchise mondiale obligataire de JPMorgan pour évaluer les couples risque/rendement à travers un large univers d'investissement.

Chaque cogérant apporte son expertise respective, mais travaille en étroite collaboration pour comprendre les opportunités de valeur relative sur tous les marchés.

L'objectif de cette stratégie est simple, mais son mandat d'investissement est large et complexe.

Les cogérants visent à générer un revenu constant avec une large diversification dans une construction consciente du risque, et le portefeuille a produit un rendement moyen à l'échéance de 5,4 % au cours des trois dernières années se terminant en novembre 2022.

Cela nécessite une compréhension détaillée de plusieurs classes d'actifs et des stratégies et corrélations entre elles.

L'équipe limite l'exposition à la dette non-investment-grade à 65 % et a également un plafond de 10 % sur les obligations non libellées en USD, mais tourne librement entre les secteurs, les régions géographiques et la courbe des rendements, avec une large bande de duration de 10 ans ou moins.

Elle complète l’allocation par de plus petites participations dans la dette des marchés émergents et le crédit de qualité supérieure.

En créant des expositions diversifiées dans ces secteurs à forte intensité de rendement, les cogérants visent à maintenir la volatilité (écart-type) sur un cycle de marché entre 4 % et 6 %, à peu près en ligne avec les obligations flexibles en USD typiques du véhicule.

À partir de janvier 2016, le premier mois complet suivant sa création, le rendement annualisé de 3,68 % de la part propre C  en USD a jusqu'en novembre 2022 nettement dépassé le résultat de 0,97 % de son indice de référence de catégorie (Bloomberg US Aggregate Bond Index) et 92 % de ses pairs.

Sur une base ajustée du risque, le ratio de Sharpe de 0,71 était supérieur au ratio de -0,01 de l'indice et à 92 % de ses pairs.

Cependant, les investisseurs doivent noter que le positionnement flexible de ce portefeuille a conduit à des résultats variés dans les phases de correction des marchés, contribuant parfois à une volatilité accrue.

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Hunter Beaudoin  est analyste fonds chez Morningstar.