Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Amazon rassure

Nous maintenons notre estimation de juste valeur à 192 dollars par actions. Le titre est sous-évalué.

Dan Romanoff 29.07.2022
Facebook Twitter LinkedIn

amazon

 

Amazon (« Wide Moat ») a annoncé de bons résultats pour le chiffre d'affaires et le résultat net du deuxième trimestre, qui étaient supérieurs aux attentes du consensus et ont fourni des perspectives de revenus encourageantes pour le troisième trimestre.

Alors qu'AWS reste une formidable opportunité et a de nouveau bien performé, le plus important à retenir ce trimestre est que les activités liées à la vente au détail, en particulier les services de vendeurs tiers, reviennent et ont même généré des avantages par rapport à nos attentes.

Nous ne sommes pas encore prêts à crier victoire, mais nous sommes encouragés par les résultats et notons que la poussée de croissance alimentée par la pandémie est désormais supprimée des comparaisons de l'année précédente, de sorte que la croissance devrait optiquement s'améliorer à l'avenir.

Nous maintenons notre estimation de juste valeur de 192 dollars.

Titre attrayant

Même avec des actions en hausse de 14 % après Bourse, nous continuons de considérer les actions comme attrayantes.

Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre a augmenté de 7 % d'une année sur l'autre, ou de 10 % en monnaie constante, pour atteindre 121,2 milliards de dollars, contre des prévisions de 116 à 121 milliards de dollars.

L’effet défavorable lié aux devises était de 120 points de base pire que ce qui était prévu dans les prévisions.

Pour la perspective, la comparaison l'année dernière était de 27% de croissance, donc toujours difficile.

La performance réalisée montre une amélioration solide.

Croissance modeste du « retail »

Concernant les ventes au détail, les magasins en ligne ont diminué de 3 % d'une année sur l'autre, les magasins physiques se sont améliorés de 12 %, les services de vendeurs tiers ont augmenté de 9 % et les services d'abonnement ont augmenté de 10 %.

Les augmentations des frais d'adhésion Prime et des frais de vendeur tiers ont contribué aux revenus, tandis que le taux de désabonnement des membres Prime a été meilleur que prévu.

La croissance unitaire a été de 1 %.

Les deux segments les plus critiques, AWS et la publicité, ont respectivement augmenté de 33 % et 18 % par rapport à l'année précédente.

Par rapport à notre modèle, les services de vendeurs tiers et AWS ont généré la plus grande surperformance au niveau des revenus.

Leadership d’AWS

AWS continue de stimuler la croissance globale des revenus d'Amazon, avec des transactions importantes et des engagements plus longs qui y contribuent de manière significative.

Le carnet de commandes au sein d'AWS a augmenté de 65 % d'une année sur l'autre (contre une croissance des revenus d'AWS de 33 %) et de 13 % en séquentiel, la durée de vie restante moyenne pondérée augmentant de 3,9 ans.

Nous continuons de croire que la migration vers le cloud public est une énorme opportunité et reste aux premiers stades de l'évolution, AWS étant le leader incontesté sur ce marché.

Le bénéfice d'exploitation s'est établi à 3,3 milliards de dollars, contre des prévisions négatives de 1,0 milliard de dollars à 3,0 milliards de dollars, produisant une marge d'exploitation de 2,7 %, contre 6,8 % il y a un an.

Hausse du carburant

La société fait des progrès sur ses dépenses excédentaires, en particulier dans l'amélioration de la productivité du réseau d'exécution, même si les pressions inflationnistes du carburant et du fret maritime et aérien restent élevées.

Ces montants ont totalisé 4,0 milliards de dollars ce trimestre et devraient atteindre 2,5 milliards de dollars au prochain trimestre, tandis que les économies supplémentaires devraient être réinvesties dans AWS (principalement).

Enfin, Amazon a subi une perte avant impôts de 3,9 milliards de dollars sur son investissement dans Rivian, dont les actions ont été battues lors de la vente massive du marché boursier tout au long du trimestre.

Perspectives solides

Les perspectives d'Amazon pour le troisième trimestre incluent un chiffre d'affaires de 125 à 130 milliards de dollars et un bénéfice d'exploitation entre l'équilibre et un bénéfice de 3,5 milliards de dollars, par rapport aux estimations du consensus de 126,8 milliards de dollars et 4,3 milliards de dollars, respectivement.

Les perspectives du deuxième trimestre supposent une pression de 390 points de base due aux effets de change, ce qui rend la prévisions de chiffre d’affaires plus impressionnante, et 2,5 milliards de dollars de coûts excédentaires et déplace Prime Day au troisième trimestre de cette année, par rapport au deuxième trimestre de l'année dernière.

Prime Day a ajouté environ quatre points de croissance l'année dernière.

Nous estimons que les perspectives de chiffre d'affaires et de rentabilité pour le trimestre de septembre sont bonnes, après plusieurs trimestres de déception.

Les pressions sur les coûts s'atténuent, la comparaison des revenus est plus facile et la demande des consommateurs montre des signes de santé relative.

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Amazon.com Inc88,25 USD-3,03Rating

A propos de l'auteur

Dan Romanoff  est analyste actions chez Morningstar.