Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Focus ETF : Amundi IS MSCI Emerging Markets

Cette stratégie est diversifié et présente des frais modérés.

Monika Dutt 16.05.2022
Facebook Twitter LinkedIn

L’ETF Amundi IS MSCI Emerging Markets est diversifié et a de faibles frais de gestion, mais est exposé à des risques spécifiques aux marchés émergents qui peuvent ne pas être compensés.

Il obtient la note des analystes Morningstar « Bronze ».

Ce fonds suit l'indice MSCI Emerging Markets Net Return, qui comprend des actions à grande et moyenne capitalisation de 24 marchés émergents.

Son approche pondérée en fonction de la capitalisation boursière profite aux investisseurs en capturant l'opinion collective du marché sur la valeur de chaque action tout en atténuant la rotation et les coûts de négociation.

La pondération en fonction de la capitalisation boursière peut être difficile à battre, car le marché a tendance à évaluer avec précision les actions sur le long terme.

Ceci peut conduire à augmenter l'exposition du fonds aux actions chères lorsque les investisseurs s'enthousiasment pour un secteur d’activité, mais cela ne compromet pas son efficacité à long terme.

Ce large portefeuille aide à atténuer l'impact des actions les moins performantes.

Il détient plus de 1.400 sociétés et ses 10 positions les plus importantes représentent environ 25% de ses actifs.

MSCI a modifié l'indice au cours des dernières années.

L'ajout récent d'actions A chinoises, ainsi que d'actions d'Arabie saoudite et des Émirats arabes unis, a amélioré sa portée.

Malgré ces avantages, les marchés émergents sont confrontés à des risques plus importants que leurs homologues développés.

L'ajout d'actions A chinoises et la performance relativement solide des actions chinoises ont conduit à une concentration croissante sur ce marché.

Ces actions représentaient environ 30 % du portefeuille en mars 2022.

De plus, les risques politiques sont plus importants sur ces marchés que dans les économies développées.

La récente invasion de l'Ukraine par la Russie a mis ces risques au premier plan.

Peu de temps après l'invasion, MSCI a retiré les actions russes de l'indice cible du fonds.

Au moment d'écrire ces lignes, Amundi détient toujours des actions russes mais prévoit de les retirer du portefeuille lorsque les marchés permettront à ces transactions de se produire.

Les actions russes représentaient 3 % du fonds fin janvier 2022, de sorte que l'impact sur la performance a été modéré.

Les faibles frais courants de 0,20 % du fonds devraient fournir un avantage durable.

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Monika Dutt  est analyste stratégies passives chez Morningstar.