Netflix perd des abonnés, s’effondre en Bourse

Les remèdes envisagés pour relancer la croissance semblent insuffisants.

Jocelyn Jovène 20.04.2022
Facebook Twitter LinkedIn

netflix

Netflix (« Narrow Moat ») affiche l’une des plus fortes baisses journalières de son histoire après avoir publié des résultats trimestriels décevants, marqués notamment par une baisse du nombre de ses abonnés et confirmant des difficultés apparues il y a plusieurs mois déjà.

En Bourse, l’action du service de vidéo à la demande (streaming) chutait de près de 36% en séance, portant sa perte annuelle à 62%.

Au cours du trimestre, la société a enregistré une baisse de 200.000 du nombre de ses abonnés au niveau mondial, une première depuis 2011. La société a lancé ses services de streaming en 2007.

Elle anticipe une diminution de 2 millions au cours du deuxième trimestre 2022.

« Notre taux élevé de pénétration dans les foyers combiné à la concurrence a créé un frein à notre croissance », observe Netflix dans un communiqué.

« La concurrence et les hausses de prix ont indéniablement joué un rôle dans ces résultats et cette prévision décevants, la direction a accusé d’autres facteurs tels que la pénurie de télévisions connectées et le partage de codes d’accès », observe Neil Macker, analyste pour Morningstar.

L’analyste abaisse son estimation de juste valeur de 305 à 280 dollars pour tenir compte d’une croissance du nombre d’abonnés bien moins dynamique.

Les remèdes envisagés par le groupe – lutter plus efficacement contre le partage de codes d’accès, mise en place d’une offre d’entrée de gamme sponsorisée par la publicité – sont plus vus comme des cautères sur une jambe de bois, ajoute-t-il.

Les dirigeants de Netflix ont été prudents sur l’offre sponsorisée, indiquant que cette dernière serait déployée sur quelques années.

Pour Macker, Netflix « devrait suivre le modèle d’Hulu qui offre un service bon marché en contrepartie de publicités et un service plus cher sans publicité. »

Cette stratégie présente toutefois un risque de cannibalisation sur son plus gros marché (Etats-Unis), sans compter le fait que Netflix ne dispose pas de compétences en matière de régie publicitaire.

Au cours du trimestre, les ventes de Netflix ont atteint 7,9 milliards de dollars contre 7,2 milliards de dollars un an plus tôt et 7,7 milliards de dollars au cours du trimestre précédent.

Le résultat opérationnel est ressorti à 1,97 milliard de dollars contre 1,96 milliard de dollars un an plus tôt et 632 millions de dollars au cours du trimestre précédent.

Pour le deuxième trimestre 2022, la société table sur des ventes de 8,05 milliards de dollars et un résultat opérationnel de 1,73 milliard de dollars.

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Netflix Inc187,32 USD-1,85Rating

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est analyste financier senior et rédacteur en chef de Morningstar France.