Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Rebond de la collecte des ETF en Europe au 1er trimestre 2022

Le marché européen des fonds indiciels cotés a recueilli 42,7 milliards d'euros au cours du premier trimestre 2022, en hausse de 25% par rapport au trimestre précédent.

Jose Garcia Zarate 14.04.2022
Facebook Twitter LinkedIn

Le regain de volatilité des marchés financiers en ce début d’année, provoqué par la montée de l’inflation puis la guerre en Ukraine, n’a pas entamé la croissance du marché européen des fonds indiciels cotés.

Ce dernier a recueilli 42,7 milliards d'euros de flux au premier trimestre 2022, soit une augmentation de 25 % par rapport au quatrième trimestre 2021.

Les actifs sous gestion en ETF sont restés inchangés à 1.400 milliards d'euros en raison de la baisse des valorisations des marchés boursiers et obligataires provoquée par la guerre en Ukraine et la montée des pressions inflationnistes.

En termes de classes d'actifs, les investisseurs ont montré une nette préférence pour les expositions aux marchés actions, qui ont enregistré des flux de 29,3 milliards d'euros au premier trimestre, tandis que les flux vers les ETF obligataires ont totalisé 5,1 milliards d'euros.

Pendant ce temps, comme d'habitude en période d'incertitude accrue et de hausse des prix, les produits de base, en particulier l'or, étaient recherchés.

Les flux vers les produits négociés en Bourse (ETP) de matières premières se sont élevés à 6,9 milliards d'euros sur la période, en forte hausse par rapport à 0,7 milliard d'euros au dernier trimestre 2021.

Les actifs en produits de matières premières sont passés de 103 milliards d'euros à 123 milliards d'euros, et c'était la seule groupe de classes d'actifs pour montrer les gains en capital au cours de la période.

Les flux vers les ETF ESG se sont élevés à 13,0 milliards d'euros au premier trimestre, en nette baisse par rapport aux 27,0 milliards d'euros du dernier trimestre 2021.

Cela représentait 30,4 % de l'argent total investi dans les ETF au cours de la période, en baisse par rapport au niveau record de 79 % au quatrième trimestre.

Les actifs en ETF ESG sont restés inchangés à 227 milliards d'euros et représentaient 16 % de tous les actifs investis en ETF en Europe.

Les flux vers les ETF thématiques ont chuté à 0,6 milliard d'euros contre 2,1 milliards d'euros au trimestre précédent.

Il s'agit du premier trimestre depuis 2019 où ce groupe de produits n'a pas réussi à attirer des flux supérieurs à 1 milliard d'euros.

Les actifs des ETF thématiques ont légèrement diminué à 35,0 milliards d'euros contre 37,8 milliards d'euros au quatrième trimestre.

Les ETF à bêta stratégique ont rapporté 7,3 milliards d'euros, dont la majeure partie était dirigée vers des stratégies de valeur et de dividendes.

Amundi a finalisé l'achat de Lyxor en janvier et est devenu le deuxième fournisseur d'ETF en Europe avec une part de marché de 13,5 %.

L’intégralité de l’étude est disponible sur Morningstar Direct.

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Jose Garcia Zarate  is an ETF analyst with Morningstar UK.