Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Diversité et capital humain : quels leviers activer ?

La mobilité ascendante est aussi importante que les quotas du conseil d'administration et une base d'employés diversifiée.

Sara Silano 08.03.2022
Facebook Twitter LinkedIn

diversity

La diversité peut signifier beaucoup de bonnes choses pour les investisseurs.

Les performances de l'Indice de diversité des genres des marchés développés de Morningstar sont encourageants.

Au cours des trois années terminées le 23 février 2022, l'indice a enregistré un rendement annuel de 14,04 %, contre 13,76 % pour l'indice Morningstar Large-Mid Cap.

L'investissement dans la diversité des genres a également été moins volatil, avec un écart-type inférieur à celui du marché sur la même période.

dei 1

« La similitude des rendements est intentionnelle. L'indice de diversité des genres Morningstar détient la plupart des composants de son indice de référence ; il pondère ses composants en partie par la capitalisation boursière, tout comme son parent ; et il maintient ses pondérations régionales en ligne avec l'ensemble du marché », déclare Dan Lefkovitz, un stratège pour les indices Morningstar.

« Du point de vue du risque, l'indice de diversité des sexes a offert un parcours plus fluide que son équivalent sur le marché », poursuit Lefkovitz. « Cela est cohérent avec les conclusions de Morningstar sur d'autres indices et fonds sélectionnés sur des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance. Les facteurs ESG représentent des risques réels qui affectent la performance financière. »

dei2Les quotas dans les conseils d’administration sont-ils importants ?

La conversation sur la diversité en milieu de travail continue de prendre de l'ampleur et des études sont menées pour comprendre le véritable impact de la diversité sur une entreprise.

Bien que davantage de données et d'analyses soient nécessaires pour prouver l'impact sur les performances d'une entreprise, il existe des preuves montrant que le manque de diversité est un risque pour le capital humain qui constitue un problème important pour les entreprises et leurs investisseurs.

Les quotas au sein des conseils d'administration ne garantissent pas que les politiques d'égalité des sexes conduiront à une amélioration de la diversité et de l'égalité des sexes.

« Comme les conseils d'administration sont éloignés des activités quotidiennes et n'ont pas de contact direct avec la main-d'œuvre, la diversité du conseil d'administration peut ne pas être un signal ou inciter les employés à progresser au sein de l'entreprise », souligne Adam Fleck, directeur de la recherche actions ESG chez Morningstar.

Au lieu de cela, ce qui fait la différence, c'est de s'assurer que les mêmes opportunités de croissance existent pour tous les employés.

Ce qui importe également, c'est le degré de représentation de divers groupes à plusieurs niveaux au sein d'une organisation, ce qui peut contribuer à réduire les taux de rotation du personnel.

Si les entreprises proposent aux salariés un programme d'évolution professionnelle, quel que soit leur parcours ; et les employés voient une représentation plus égale dans les rôles de direction, ils peuvent être plus susceptibles de rester plus longtemps dans une entreprise, selon le rapport Morningstar-Sustainalytics. Ils peuvent également être plus engagés dans ce qu'ils font et motivés dans leur travail quotidien.

Il existe également une corrélation modérément positive entre les secteurs industriels dans lesquels il y avait une plus grande parité entre le pourcentage de femmes aux postes de direction et le pourcentage de femmes dans la main-d'œuvre, et de meilleurs résultats en matière de départ du personnel. Il y a relation positive entre le degré de diversité au sein de la main-d'œuvre et jusque dans l’équipe de direction avec des taux de départ inférieurs.

dei3

Moins de controverses

L'analyse Morningstar-Sustainalytics des données sur les controverses suggère également que plus le ratio de diversité des sexes est élevé, moins il y a d'incidents liés à la diversité. La liste des controverses comprenait tous les incidents liés aux allégations de discrimination des employés, y compris le sexe, la discrimination liée à la race, la religion, le handicap, etc.

« Nous avons noté une corrélation négative entre les sous-industries avec des ratios de diversité de genre plus élevés et le nombre moyen d'incidents liés à la diversité », explique Fleck.

« Notre analyse suggère que les industries avec des niveaux de gestion plus élevés qui sont plus représentatifs de la main-d'œuvre sont moins susceptibles d'avoir des incidents liés à d'autres formes de discrimination. »

Enfin, les entreprises qui mettent l'accent sur la diversité et une plus grande représentation peuvent trouver un plus grand vivier de talents parmi lesquels choisir, une main-d'œuvre plus productive et une main-d'œuvre où elles peuvent développer leurs connaissances et leurs compétences en interne, ce qui pourrait permettre aux entreprises de mieux atteindre leurs objectifs stratégiques.

La finance, l'habillement et le marketing plus exposés aux risques

L'analyse des secteurs d'activité présentant le plus faible taux de diversité hommes-femmes révèle plusieurs surprises.

S'il n'est pas surprenant que le secteur financier, en particulier la banque d'investissement et le courtage, mais aussi les sociétés de gestion, les banques et les compagnies d'assurance figurent sur la liste, il convient de noter que les vêtements de luxe et de détail, ainsi que le marketing en ligne et direct figurent sur la liste.

Ces derniers secteurs ont généralement une plus grande représentation des femmes dans la main-d'œuvre; cependant, leur ratio moyen de diversité des genres est de 0,09, ce qui suggère que moins de 10% de leurs effectifs féminins sont représentés dans des postes de direction.

Les industries avec les ratios de diversité hommes-femmes les plus élevés sont le transport ferroviaire, l'acier, l'automobile et les services publics de gaz. Ils ont un pourcentage inférieur de femmes dans la main-d'œuvre, mais un pourcentage plus élevé dans les postes de direction.

Il en résulte un chiffre d'affaires plus faible par rapport aux secteurs où le ratio de diversité des genres est le plus faible.

Les données actuelles sur la diversité sont limitées, note le rapport, et un ensemble de données plus complet est nécessaire pour comprendre l'impact de la diversité sur la performance des entreprises.

Au fur et à mesure que ces informations deviennent plus complètes, elles peuvent révéler le degré d'inclusivité et de représentation dans la main-d'œuvre d'une entreprise.

Mais l'un des principaux enseignements de ce rapport est qu'il ne suffit pas d'embaucher une base d'employés diversifiée ou d'avoir des quotas au sein du conseil d'administration, il est également nécessaire que les entreprises s'assurent que les employés bénéficient d'une mobilité ascendante.

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Sara Silano

Sara Silano  est rédactrice en chef de Morningstar Italie.