Meta Platforms: résultats mitigés, le titre attendu en baisse

Le repli attendu du titre offre une opportunité d'achat.

Ali Mogharabi 03.02.2022
Facebook Twitter LinkedIn

Social media facebook instagram twitter 292994 520

Meta Platforms (FB, (« Wide Moat »), la société-mère de Facebook, a publié des résultats mitigés au quatrième trimestre 2021.

Les revenus ont été légèrement supérieurs aux attentes, mais la société a raté le résultat net en raison d'investissements plus importants non seulement dans le segment des laboratoires de réalité, mais également dans les vidéos et dans l'amélioration globale de son back-end publicitaire.

Les prévisions de revenus pour le premier trimestre 2022 étaient inférieures aux estimations du consensus, conduisant à un repli de 23% du cours de Bourse après Bourse.

Nous avons légèrement abaissé nos hypothèses de croissance des revenus pour Meta, ce qui nous conduit à abaisser légèrement notre estimation de juste valeur à 400 dollars par action.

Opportunité

Nous ne pensons pas que la réaction du marché soit justifiée et pensons que les actions de Meta présentent désormais une opportunité d'investissement attrayante.

Le chiffre d'affaires total du quatrième trimestre s'est élevé à 33,7 milliards de dollars, en hausse de 20 % d'une année sur l'autre.

Les revenus publicitaires ont augmenté de 25 %, les entreprises continuant d'allouer leurs dollars publicitaires aux plates-formes de Meta.

Le nombre mensuel d'utilisateurs actifs est passé à 3,59 milliards au cours du trimestre, contre 3,58 milliards au trimestre précédent et 3,3 milliards l'année précédente.

Demande publicitaire saine

Les revenus moyens générés par personne ont augmenté de 9 % par rapport à l'année dernière et de 15 % par rapport au trimestre précédent, ce qui indique une demande publicitaire saine.

Avec l'augmentation des investissements dans le métaverse et les offres publicitaires de l'entreprise, la marge d'exploitation a diminué de près de cinq points de pourcentage pour atteindre environ 33% au cours du trimestre.

La direction estime que les pressions sur les coûts liées à l'inflation et l'accès limité aux données en raison des changements de politique d'Apple (AAPL, « Wide Moat ») pourraient ralentir la croissance de la demande et des revenus publicitaires globaux, dont la plupart avaient déjà été modélisés dans nos projections.

Bonne santé du cœur de métier

Mais nous pensons que Meta reste une entreprise attrayante. Son cœur de métier publicitaire, avec près de 50% de marge opérationnelle, continue de bien performer.

Bien que les prix des publicités soient peut-être plus bas, nous pensons que ces impacts seront principalement à court terme.

Comme nous l'avons vu avec TikTok, la demande de publicités vidéo courtes augmente, ce qui soutient la décision de Meta de se concentrer davantage sur sa fonctionnalité « Reels ».

Cependant, dans le même temps, de nombreux annonceurs hésitent à allouer une plus grande partie de leur budget publicitaire en ligne à la vidéo courte et testent toujours le format.

Compte tenu de l'augmentation de l'audience du contenu vidéo court, nous pensons que le retour sur investissement du format publicitaire augmentera, ce qui fera augmenter la demande et les prix, et pourrait soit arrêter soit inverser le ralentissement que nous constatons dans les revenus publicitaires de Meta.

Effet réseau

En ce qui concerne l'iOS d'Apple, à notre avis, la large base d'utilisateurs de Meta continuera d'attirer les annonceurs, que la décision d'Apple ait affecté ou non le retour sur investissement des annonces de la plate-forme.

En outre, nous sommes convaincus que Meta peut utiliser plus efficacement ses propres données utilisateur, améliorer ses outils de mesure des performances publicitaires et moins compter sur le comportement des utilisateurs en dehors de ses applications pour améliorer la précision des publicités et le retour sur investissement au fil du temps.

Monétisation

Nous pensons également que d'autres opportunités de monétisation des utilisateurs, telles que le commerce, attendent Meta.

La croissance du commerce en ligne combinée aux diverses fonctionnalités d'achat de Facebook et d'Instagram (telles que les essais) et l'offre aux commerçants qui ouvrent sur Facebook d'une exposition sur Instagram devraient entraîner davantage de dépenses publicitaires sur la plate-forme.

Bien que nous ne nous attendions pas à ce que les revenus du métaverse de l'entreprise (ou les revenus des laboratoires de réalité) soient importants au cours des prochaines années, nous saluons la décision de la direction d'investir plus agressivement dans de nouveaux produits et services et de diversifier les revenus de Meta.

Réaction excessive

Nous pensons que le marché réagit de manière excessive aux résultats du quatrième trimestre 2021 de Meta.

Avec une baisse de 23 % de l'action après les heures d'ouverture, elle se négocie désormais à seulement 9 à 10 fois l'EBITDA ajusté consensuel de 2022, bien en-deçà des niveaux historiques et bien en-deçà du multiple d’EBITDA ajusté du consensus de 15,7 fois.

Nous prévoyons une croissance annuelle moyenne des revenus de 16 % et des marges d'exploitation et d'EBITDA ajusté moyennes de 37% et 56%, respectivement, jusqu'en 2026, soutenant un multiple de valorisation plus élevé.

 

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Apple Inc140,82 USD-5,64Rating
Meta Platforms Inc Class A192,24 USD-5,12Rating

A propos de l'auteur

Ali Mogharabi

Ali Mogharabi  est analyste actions chez Morningstar.