Oracle surpaie Cerner

L’éditeur de logiciels se crée un nouveau débouché avec les dossiers de santé électronique, mais parie sur un acteur en perte de vitesse.

Victoria Radke 22.12.2021
Facebook Twitter LinkedIn

oracle building

Cerner (« Narrow Moat ») a confirmé son accord avec Oracle (« Narrow Moat ») au prix de 95 dollars par action dans le cadre d'une opération en numéraire valorisant la société à 28,3 milliards de dollars (valeur de l'entreprise de 29,4 milliards de dollars).

Cette transaction devient la plus gros importante de l'histoire d'Oracle.

Prévu pour être conclu en 2022, Cerner a révélé que l'accord devrait être relutif sur le bénéfice non-GAAP d'Oracle au cours du premier exercice complet suivant sa conclusion.

Nous pensons que cette acquisition est trop chère au regard des synergies envisagées.

Cerner est un important fournisseur de dossiers de santé électroniques (DSE), offrant à Oracle une large gamme d'opportunités d'hébergement dans le cloud, comme l'aurait fait l’acquisition de TikTok, nous considérons que le rempart concurrentiel de Cerner a une perspective négative.

Nous observons une consolidation du système de santé qui, selon nous, favorisera le meilleur fournisseur de DSE, Epic Systems (non coté). Ce dernier enregistre également plus de gains de contrats que Cerner alors que les hôpitaux actualisent leurs systèmes de DSE hérités du début des années 2010.

Nous pensons que l'accord a 95 % de chances de se conclure, ce qui nous a amenés à abaisser notre estimation de la juste valeur de 65 à 63 dollars par action, en raison de l’excès de prix payé.

Même si l'action a chuté de 8% au cours des cinq derniers jours à 92 dollars par action, cela place toujours Oracle en territoire fortement surévalué.

Nous déconseillons les investisseurs d’acquérir le titre au cours actuel.

Cerner est déjà un client de base de données Oracle, laissant plus d'opportunités à Oracle du côté de l'hébergement cloud, à notre avis, car Amazon Web Services est actuellement le fournisseur préféré de Cerner depuis 2019.

Nous pensons que cette transaction se produit maintenant, car Oracle réalise qu’il n’a plus beaucoup de chances de développer son activité d'hébergement dans le cloud avant que la grande migration vers le cloud ne se termine.

Nous pensons qu'Oracle paie trop cher pour Cerner.

Sur la base d’un cours de clôture de 79,49 dollars jeudi avant les rumeurs de transaction, Oracle paie une prime de marché de 19,5 % compte tenu d'un prix d'achat de 95 dollars par action.

Bien que ce chiffre soit relativement bas pour une société de logiciels, Cerner est une société de logiciels à croissance beaucoup plus faible.

Nous estimons la juste valeur de Cerner avant la rumeur à 65 dollars par action, ce qui implique qu'Oracle paie une prime de 46,2 % sur la base de la valeur intrinsèque de Cerner.

Nous supposons qu'un peu moins de la moitié de la prime sera compensée par des synergies, comme dans la R&D sur l'analyse prédictive des données ou par la vente croisée aux clients Cerner qui n'utilisaient pas auparavant le cloud Oracle. Cela laisse environ 5 milliards de dollars qui représentent l’excès de prix payé par Oracle pour Cerner, à notre avis.

Nous pensons qu'Oracle devra émettre une dette importante pour financer cette acquisition – près de 20 milliards de dollars.

Avec une telle augmentation de l'effet de levier, nous pensons que la note de crédit d'Oracle est susceptible d'être abaissée d'au moins un cran.

Cependant, nous pensons qu'Oracle restera dans le territoire de la catégorie investissement, ou fera son possible pour y parvenir, ce qui pourrait conduire à une modération des rachat d'actions.

 

© Morningstar, 2020 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Cerner Corp92,21 USD0,02Rating
Oracle Corp87,69 USD-0,11Rating

A propos de l'auteur

Victoria Radke  est analyste actions chez Morningstar.