Salesforce en pilote automatique

Les ventes dans le cloud accélèrent. Nous relevons notre estimation de juste valeur à 320 dollars par action.

Dan Romanoff 01.12.2021
Facebook Twitter LinkedIn

salesforce mobile

Nous relevons notre estimation de la juste valeur pour Salesforce (« Wide Moat ») de 312 à 320 dollars par action, sur la base de bons résultats trimestriels.

Le repli du titre ramène la société à des niveaux de valorisation attrayants.

Nous pensons que la réaction initiale négative est basée sur des prévisions de décélération de l'obligation de performance résiduelle actuelle, ou CRPO, au quatrième trimestre.

Nous pensons que cela ne durera pas et que d'autres indicateurs d'orientation positifs devraient servir de compensation.

La société a annoncé de solides résultats au troisième trimestre, y compris des prévisions à la hausse pour le chiffre d'affaires et le bénéfice par action (BPA) non-GAAP.

Salesforce a également annoncé que Bret Taylor avait été promu co-PDG et vice-président du conseil d'administration, ce que nous considérons comme une plan de succession adéquat.

Les perspectives de Salesforce pour le quatrième trimestre ressortent plus mitigées, avec un chiffre d'affaires meilleur que prévu et un BPA non-GAAP un peu moins bon.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 27 % en glissement annuel pour atteindre 6,86 milliards de dollars, contre un consensus à 6,79 milliards de dollars.

Nous notons qu'il s'agit du premier trimestre complet intégrant les données financières de Slack, dont la direction a indiqué qu’elle était en avance sur le budget.

D'une année sur l'autre, le ventes de solutions cloud ont augmenté de 17 %, les services en version cloud ont progressé de 21 %, les plateformes/autres (y compris Slack) ont cru de 51 %, le marketing/commerce cloud a augmenté de 25 % et le segment de données nouvellement créé a augmenté de 20 %.

Nous sommes impressionnés par l'accélération continue des ventes dans le cloud.

La direction a noté une solidité dans tous les segments, toutes les zones géographiques et toutes les tailles de clients, avec une croissance de 33 % d'une année sur l'autre pour les transactions impliquant cinq abonnements cloud ou plus.

Le taux de désabonnement s'est amélioré pour atteindre son meilleur niveau à moins de 8 %. Le CRPO a augmenté de 23% d'une année sur l'autre pour atteindre 18,80 milliards de dollars, ce qui est légèrement inférieur à la croissance des revenus mais pas alarmant.

La marge d'exploitation non-GAAP était solide à 19,8%, stable par rapport à l'année dernière mais affiche plus de 200 points de base d'avance sur notre modèle.

Nous restons plus constructifs que jamais sur le potentiel de marge à long terme de la société, y compris notre attentet d’une hausse de 100 points de base par an, compte tenu des indications des dirigeants de l’entreprise et des solides résultats suite au rachat de Slack.

Salesforce table sur un chiffre d’affaires du quatrième trimestre entre 7,22 et 7,23 milliards de dollars, ainsi que 0,72 à 0,73 dollar de BPA non-GAAP, un peu en retrait par rapport au consensus (7,22 milliards de dollars et 0,81 dollar, respectivement).

La direction reste optimiste sur le pipeline à court terme sous tous les angles et estime que l’amélioration des marges est durable.

La société a même fourni des prévisions de chiffre d’affaires pour le premier trimestre de l'année prochaine à 7,23 milliards de dollars en milieu de fourchette, soit environ 100 millions de dollars au-dessus des attentes du marché.

Salesforce a également légèrement relevé ses prévisions de revenus pour l'exercice 2023, qui viennent d'être introduites il y a quelques semaines, à 31,75 milliards de dollars, contre 31,725 milliards de dollars, tout en maintenant ses perspectives d'une marge d'exploitation non-GAAP de 20,0%.

Nous continuons de penser qu'une hausse des prévisions est plus probable qu'une baisse au cours de la prochaine année.

Enfin, Salesforce a créé un nouveau segment en séparant Tableau et Mulesoft de la plate-forme Salesforce et autres et en les plaçant dans un nouveau segment « données ».

Slack est inclus dans l'activité de plate-forme.

Nous apprécions tout élément d'amélioration de la transparence et nous attendons à ce que le segment des plateformes dépasse les données à moyen terme.

 

© Morningstar, 2021 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Salesforce.com Inc231,23 USD1,14Rating

A propos de l'auteur

Dan Romanoff  est analyste actions chez Morningstar.