Allez au-delà du « net zéro » (2)

L’enjeu climatique assombri par des données imparfaites.

Dan Lefkovitz 27.10.2021
Facebook Twitter LinkedIn

smoke

Cet article, initialement publié sur www.morningstar.com fait partie d'une série de plusieurs articles.

 

Suite à notre état des lieux, nous voyons comment les investisseurs peuvent inscrire leur stratégie d’investissement dans l’objectif de neutralité carbone, encore appelé « Net Zero ».

Se servir d’indices construits spécifiquement dans cette optique peut répondre à cet objectif.

Mais le contexte n’est pas des plus aisés, il faut le reconnaître, ne serait-ce que du point de vue de l’urgence d’agir face au changement climatique.

Sur cet aspect, l’accumualation de rapports climatiques désastreux de la communauté mondiale donne le vertige :

• Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat des Nations Unies a publié un « Code rouge pour l'humanité » dans un rapport d'août 2021, avertissant que la limitation de l'augmentation de la température mondiale à la plage de 1,5 à 2 degrés Celsius « sera hors de portée » sans des réductions d'émissions « fortes et soutenues » .

• L'Organisation météorologique mondiale estime que les catastrophes météorologiques, telles que les inondations, les incendies de forêt et les vagues de chaleur, sont devenues 4 à 5 fois plus fréquentes et causent 7 fois plus de dégâts au cours des 50 dernières années.

• Le Network for Greening the Financial System, un consortium de 90 banques centrales, prévient que le PIB mondial pourrait chuter de 5 % en dessous de son niveau prévu pour 2050 si les émissions de gaz à effet de serre ne sont pas réduites.

Le Plan d'action de l’Union Européenne pour la finance durable (« Green Deal ») présente une feuille de route détaillée pour les investisseurs.

Parmi de nombreux mandats, couvrant les entreprises et leurs investisseurs, figurent des dispositions pour les fournisseurs d'indices.

Les stratégies affichant un objectif de réduction des émissions de carbone doivent s’appuyer sur un référentiel climatique présenté de l'une des deux manières suivantes :

• Indicateurs de référence pour la transition climatique de l'UE (CTB).

• Benchmarks alignés sur Paris de l'UE (PAB).

Bien que le PAB soit plus exigeant que le CTB, les deux normes exigent une intensité carbone considérablement réduite au niveau du portefeuille, l’exclusion des activités à haute teneur en carbone et des réductions d'émissions au fil du temps.

Les indices climatiques de l'UE sont obligatoires contre la simple sous-pondération des secteurs à fortes émissions. Ils doivent utiliser une analyse plus sophistiquée et spécifique à l'entreprise pour atteindre les objectifs réglementaires.

PAB CTB

Les indices climatiques Morningstar EU reposent sur un certain nombre d’indicateurs climatiques de Sustainalytics :

• Données d'émissions de portée 1, 2 et 3 - déclarées lorsqu'elles sont disponibles, estimées lorsqu'elles ne le sont pas (plus d'un tiers des entreprises des secteurs où le changement climatique est un problème important ne divulguent pas leurs émissions).

• La note de risque carbone, mesure prospective qui évalue dans quelle mesure les entreprises effectuent la transition vers une économie à faibles émissions de carbone.

• Les données sur l'implication des produits et la recherche sur les controverses ESG.

Morningstar renvoie également à l'initiative Science-Based Targets, qui aide les entreprises à évaluer l'étendue et le calendrier des programmes de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Alors qu'une entreprise est plus susceptible de décarboner ses opérations, ses chaînes d'approvisionnement et ses produits et services si elle prend des engagements publics, les engagements doivent être examinés de près.

Certains des objectifs « Net Zero » invoquent la promesse de technologies d'élimination du carbone incertaines.

Le concept même de neutralité carbone peut impliquer un déplacement des émissions par le biais de désinvestissements et de compensations qui peuvent réduire l'empreinte d'une entreprise individuelle mais ne font rien pour lutter contre le changement climatique.

Le « zéro net » évite le travail difficile de la réduction réelle des émissions, comme un plan de perte de poids sans exercice, alimentation saine et contrôle de la taille des portions.

 

© Morningstar, 2021 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement. 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Apple Inc182,52 USD-1,00Rating
AstraZeneca PLC10 220,00 GBX1,83Rating
BP PLC466,10 GBX-0,45Rating
Japan Airlines Co Ltd2 765,00 JPY0,55
Microsoft Corp410,34 USD-0,32Rating
Royal Dutch Shell PLC Class A2 494,00 GBX-0,50Rating
TotalEnergies SE59,66 EUR0,90Rating

A propos de l'auteur

Dan Lefkovitz

Dan Lefkovitz  Dan Lefkovitz is strategist for Morningstar’s Indexes group. He produces research regarding Morningstar’s indexing capabilities.