BioMérieux : résultats solides

Nous maintenons notre estimation de juste valeur à 87 euros par action.  

Aaron Degagne 03.09.2021
Facebook Twitter LinkedIn

biomerieux

BioMérieux (« Narrow Moat ») a connu un deuxième trimestre solide malgré la baisse des ventes de biologie moléculaire due au recul du nombre de tests COVID-19 aux États-Unis.

Bien que nous puissions légèrement augmenter nos estimations pour tenir compte des taux de tests plus élevés entraînés par la hausse du variant delta, nous n'anticipons pas de changement important dans notre estimation de la juste valeur de 87 euros par action.

Au-delà du chiffre d'affaires, BioMérieux a publié des chiffres impressionnants.

La marge brute a atteint un record de 58%, que la société a attribué au changement de mix, et les frais commerciaux, généraux et administratifs représentaient 24% des ventes, contre 26% au premier semestre 2020, l'amélioration étant due au levier opérationnel.

Bien que les dépenses de recherche et développement aient diminué de 6%, cela s'explique par la baisse des dépenses liées au plan d'intéressement en actions.

La croissance des ventes, l'amélioration de la marge brute et la baisse de la R&D ont tous contribué au solide résultat bénéficiaire, avec un bénéfice net semestriel de 277 millions d'euros, en hausse de 60% d'une année sur l'autre.

Alors que la direction a maintenu ses prévisions pour l'année entière pour une croissance comprise entre 0% et 5%, nous pensons que cette perspective est prudente, BioMérieux ayant atteint une croissance de 12,3 % à taux de change constant au cours du premier semestre.

Et, alors que les ventes de biologie moléculaire ont diminué de 34 % séquentiellement, les tests quotidiens de COVID-19 aux États-Unis ont dépassé le million après être tombés en dessous de ce seuil de la mi-mai à la fin juillet.

Nous pensons que la société profitera probablement de cette augmentation des tests, et nous prévoyons que la baisse des ventes de la région s'inversera au troisième trimestre.

Bien que le marché ait réagi positivement à cette publication, le titre a augmenté de 3 %, l’action affiche toujours un recul de 14,5 % au cours des douze derniers mois.

À notre avis, cela peut être attribué au fait que BioMérieux est confronté à des bases de comparaison difficiles après avoir énormément bénéficié de la forte demande de tests de panel respiratoire depuis le début de la pandémie.

Les résultats de BioMérieux au cours de la prochaine année seront fortement corrélés avec l'évolution de la pandémie, et nous voyons une grande incertitude pour les prochains trimestres.

 

© Morningstar, 2021 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
BioMerieux SA101,70 EUR-0,93Rating

A propos de l'auteur

Aaron Degagne  est analyste actions chez Morningstar.