Airbus affiche de solides résultats

Nous relevons notre estimation de juste valeur à 134 euros.  

Burkett Huey 30.07.2021
Facebook Twitter LinkedIn

plane airport

Airbus (« Narrow Moat ») a enregistré un deuxième trimestre impressionnant, alors que la société commence à relancer la production de la famille d'avions A320 pour répondre à la demande croissante des clients.

Les ventes de 14,2 milliards d'euros et le bénéfice par action de 2,38 euros ont dépassé le consensus de 2,2 % et 68,4 %, respectivement.

Après avoir intégré les bénéfices du deuxième trimestre, nous relevons notre estimation de la juste valeur de 127 à 134 euros par action, pour prendre en compte une plus grande proportion de l’A321 dans le mix des ventes sur le long terme, modèle qui affiche des prix de vente et des marges plus élevés que l’A320.

Nous continuons de penser qu'Airbus sera le constructeur d'avions dominant des années 2020.

Airbus a annoncé une étonnante marge d’exploitation ajustée de 16,7% sur 10,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires alors que les livraisons se sont améliorées, mais la base de coûts d'Airbus reste comprimée.

Nous nous attendons à ce que la base de coûts augmente sensiblement à mesure que l'entreprise investit dans des projets qu'elle a reportés pendant la pandémie.

Les livraisons d'avions à fuselage étroit (« narrow body ») se sont élevées à 144, dont 132 avions de la famille A320 et la société a enregistré 158 commandes d'avions à fuselage étroit ce trimestre.

Boeing a remporté environ 80% des commandes des avions à fuselage étroit cette année, mais nous pensons que Boeing réduit ses prix pour reconstituer son carnet de commandes, nous ne sommes donc pas préoccupés par le manque relatif d'activité de commandes à ce stade pour Airbus.

Airbus a un carnet de commandes de 5.666 unités pour la famille A320, nous sommes donc à l'aise avec les prévisions d'Airbus selon lesquelles l’avionneur peut atteindre les niveaux de production de 2019.

Nous prévoyons qu'Airbus augmentera les taux de production de l'A320 au-dessus des niveaux de 2019, car nous pensons qu’avec la normalisation du marché de l'aviation, les commandes seront réparties plus équitablement entre les deux avionneurs.

La direction a indiqué que les compagnies aériennes paient leurs paiements avant livraison, ce qui est révélateur de la demande d'avions A320 et nous conforte dans notre projection selon laquelle la fabrication d'avions reviendra à une activité axée sur l'offre.

Les gros-porteurs restent en disgrâce, car les vols long-courriers n'ont pas sensiblement augmenté en raison des restrictions aux frontières.

Airbus a signalé 24 livraisons de gros-porteurs, principalement des A350, et une seule commande nette de gros-porteurs pour un A330.

Airbus a annoncé qu'il commencerait à développer un dérivé cargo de la plate-forme A350, ce qui serait la première incursion majeure d'Airbus sur le marché des cargos.

Nous serons intéressés de voir l'intérêt des clients pour la plate-forme, car les variantes de cargo ont traditionnellement des exigences de produits légèrement différentes qui ont permis à Boeing de rester le leader du marché.

Airbus Defence a enregistré un chiffre d'affaires stable et un peu moins de 100 points de base d'expansion de la marge, la société ayant livré deux A400M au cours de la période. Nous sommes ravis de constater l'absence de redevance sur le programme A400M, car il s'agit d'un programme coûteux pour Airbus.

Les hélicoptères Airbus ont affiché une croissance de 11 % grâce à des livraisons plus élevées, mais les marges ont baissé de 250 points de base, les services à marge élevée devenant une composante inférieure du mix. Nous considérons la compression des marges comme une fonction naturelle du modèle commercial plutôt que comme une mauvaise performance.

 

© Morningstar, 2021 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Airbus SE108,42 EUR0,54Rating

A propos de l'auteur

Burkett Huey  est analyste actions chez Morningstar.