Apple profite à plein de l’iPhone

Nous relevons notre estimation de juste valeur à 115 dollars par action.

Abhinav Davuluri 29.04.2021
Facebook Twitter LinkedIn

 apple iphone

Apple (« Narrow Moat ») a annoncé des résultats fiscaux du deuxième trimestre supérieurs à nos attentes, menés par le segment iPhone.

La société n'a pas fourni de prévisions au cours des quatre derniers trimestres et s'est à nouveau abstenue de proposer des attentes financières spécifiques en raison de l'incertitude concernant la COVID-19.

Les revenus de l'iPhone d'Apple ont augmenté de 66% d'une année sur l'autre pour atteindre 47,9 milliards de dollars, grâce à la nouvelle famille d'iPhone 12 5G.

Bien que nous prévoyions une forte croissance à deux chiffres de l'iPhone en 2021, nous pensons que les taux de croissance ralentiront dans les années à venir.

Nous relevons notre estimation de la juste valeur de la société à 115 dollars par action contre 98 dollars, car nous intégrons des perspectives à court terme plus solides en raison du cycle actuel de l'iPhone 5G et de la dynamique continue du travail et d'apprentissage à domicile qui renforcent les segments Mac et iPad.

Néanmoins, nous pensons que le titre est surévalué, car nous pensons que les tendances de croissance récentes pourraient ne pas se poursuivre au-delà de cette année.

Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre a augmenté de 54% d'une année sur l'autre grâce à la croissance de l'iPhone (66%), de l'iPad (79%), du Mac (70%), des services (27%) et des appareils portables, de la maison et des accessoires (25%).

Le segment iPhone a bénéficié d'un lancement retardé de l'iPhone 12. Tous les segments ont été confrontés à une comparaison plus facile d'une année sur l'autre en raison du trimestre de mars 2020 impacté négativement par la pandémie de COVID-19.

Sur le plan des services, Apple compte désormais plus de 660 millions d'abonnés payants à ses différents services, en hausse de 145 millions par rapport à il y a un an.

Les ventes de la Grande Chine ont augmenté de 88% d'une année sur l'autre, ce que nous attribuons principalement au nouvel iPhone 5G.

La marge brute de 42,5% a augmenté de 270 points de base en séquentiel en raison d'un solide mix de produits et de taux de change favorables.

La direction prévoit une forte croissance à deux chiffres d'une année sur l'autre pour le trimestre de juin, bien que la baisse séquentielle saisonnière à partir du trimestre de mars soit plus importante que les années précédentes.

Les contraintes d'approvisionnement devraient avoir un impact négatif de 3 à 4 milliards de dollars sur les ventes au cours du trimestre de juin.

Nous prévoyons que les segments Mac et iPad commenceront à décélérer dans quelques trimestres, après une période de croissance robuste due au travail et à l'apprentissage à domicile liés à la COVID-19.

Cela dit, les nouveaux Mac basés sur le processeur M1 ont connu une solide réponse des clients, selon la direction, ce qui pourrait conduire à ce que les ventes de Mac restent robustes même si les activités à distance liées au COVID-19 devaient reculer.


 

© Morningstar, 2021 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Apple Inc138,98 USD0,04Rating

A propos de l'auteur

Abhinav Davuluri  est analyste actions chez Morningstar.