BioNTech : l'effet COVID en attendant la suite

Les prévisions de croissance pour 2021 pourraient être revues à la hausse.  

Damien Conover 07.04.2021
Facebook Twitter LinkedIn

biontech

BioNTech (« No Moat ») a publié de solides résultats au quatrième trimestre, portant son chiffre d'affaires annuel à environ 482 millions de dollars, au-dessus des attentes du consensus.

Ceci représente une croissance de 344% par rapport à 2019.

Sans surprise, son vaccin contre le COVID-19, Comirnaty / BNT162b2 (en partenariat avec Pfizer et Fosun Pharma), a été le point culminant du trimestre, de solides revenus de ventes ont conduit la société à sa première année de bénéfices nets et ont largement dépassé nos attentes en termes de résultat.

Nous maintenons notre avis de l’absence de rempart concurrentiel (« No Moat ») et prévoyons de légèrement relever notre estimation de la juste valeur de 76 dollars par action au regard de ces bons résultats de court terme.

Après avoir reçu l'approbation pour une utilisation d'urgence en décembre 2020, BNT162b2 a généré plus de 300 millions de dollars de revenus commerciaux.

Pour l'année complète, la direction s'attend à ce que les revenus liés à la vaccination atteignent au moins 9,8 milliards de dollars sur la base de ses contrats d'approvisionnement actuels, ce qui représente environ 1,4 milliard de doses.

Bien que cela dépasse nos prévisions, nous reconnaissons qu'il existe un potentiel de hausse encore significatif.

La société et ses partenaires sont susceptibles d'obtenir des contrats d'approvisionnement supplémentaires, car l'accès au vaccin s'élargit à travers les zones géographiques et les populations.

En outre, nous observons que la société a augmenté son objectif de capacité de fabrication à 2,5 milliards de doses, contre 2 milliards pour 2021, ce qui fournirait des flux de revenus supplémentaires.

La société a également augmenté ses dépenses d'exploitation en 2020, les coûts de recherche et développement ayant presque triplé pour l'année pour atteindre 645 millions de dollars.

Les prévisions de dépenses pour 2021 restent élevées, la société ayant l'intention de soutenir de manière agressive le développement de son pipeline au-delà de l'ARNm.

En ce qui concerne son pipeline en oncologie, nous attendons avec impatience les mises à jour pour ses produits BNT311 et BNT312, deux anticorps bio-spécifiques, actuellement en cours d'essais de phase 1/2, et nous attendons plusieurs de ses candidats, tels que BNT111 pour le mélanome avancé et BNT113 pour les cancers de la tête et du cou HPV 16+, qui doivent début les essais de phase 2 en 2021.

 

© Morningstar, 2021 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
BioNTech SE ADR163,00 USD-2,90Rating

A propos de l'auteur

Damien Conover  is a guest author