Airbnb résiste, prêt à rebondir

La perte d'activité est moins prononcée que pour d'autres chaînes hôtelières.  

Dan Wasiolek 04.03.2021
Facebook Twitter LinkedIn

Aerospace aircraft airplane 983991 520

Airbnb est en mesure d’étendre son principal réseau d’hébergement alternatif, source de son rempart concurrentiel moyen (« Narrow Moat »), et de devenir l’une des principales plates-formes d’expérience dans le secteur touristique.

Notre attitude constructive est prise en compte dans nos prévisions de croissance moyenne des revenus de près de 30% entre 2021 et 2025, avec des marges d'EBITDA atteignant plus de 20% en 2025.

Nous pourrions relever notre estimation de la juste valeur à 68 dollars par action pour tenir compte d'un levier marketing plus fort, mais avec un titre se négociant sur un multiple de 90 fois l’EBTIDA prévu en 2023, nous considérons les actions comme chèrement valorisées.

Les ventes du quatrième trimestre ont reculé de 22%, conformément à nos prévisions. Cela a marqué un recul par rapport à la baisse de 18% qu'Airbnb a connue au troisième trimestre, après la baisse de 72% des ventes au cours du deuxième trimestre, en raison des restrictions de voyage liées à la résurgence des cas de COVID-19.

Mais Airbnb a fait mieux que les replis de 50% et plus du revenu par chambre disponible (revPAR) observé au sein de nombreuses chaînes hôtelières exposées davantage aux emplacements urbains et aux voyages aériens internationaux, preuve que les voyageurs recherchaient ses hébergements alternatifs qui offrent des avantages en matière de distanciation sociale et de longs séjours.

Sur l’ensemble de 2020, les revenus d'Airbnb ont chuté de 30%, conformément à notre estimation, avec un EBITDA négatif de 251 millions de dollars, en dessous de notre estimation (-136 millions de dollars).

Alors que les vaccins continuent d'être distribués, nous nous attendons à ce que la demande de voyages rebondisse fortement au second semestre 2021, le revPAR d'Airbnb pour toute l'année 2021 revenant proche des niveaux de 2019. Ceci est soutenu par les nuits réservées en Amérique du Nord proches des niveaux de 2019 (avant les annulations et les modifications).

Airbnb a noté que son trafic s'est presque entièrement rétabli sans le bénéfice d'un marketing actif au sortir du point bas de la pandémie. Cela indique que la notoriété de la marque Airbnb est forte et renforce notre confiance en la capacité de réduire son marketing en pourcentage des ventes à 20% plus tôt que nos attentes actuelles pour 2026. Le soutien à cela est qu'Airbnb a dépensé 17% de ses ventes en marketing au quatrième trimestre (hors rémunération à base d'actions).

Nous notons que la demande d'hôtels économiques aux États-Unis montre également une vigueur relative, les revenus des chambres ayant baissé de seulement 15% au quatrième trimestre. Nous pensons que cela indique que l'hébergement alternatif ne détruira pas la demande hôtelière traditionnelle.

 

© Morningstar, 2020 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Expedia Group Inc120,15 USD-2,18Rating

A propos de l'auteur

Dan Wasiolek  est analyste actions chez Morningstar.