Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Focus Fonds : Brandywine Global Opportunities Bond

Une équipe de qualité et un process distinctif sont les atouts de ce fonds.

Karin Anderson 15.10.2020
Facebook Twitter LinkedIn

Le fonds LeggMason Brandywine Global Opportunities Bond bénéficie d'une équipe expérimentée et d'un processus distinctif et bien orchestré.

Selon le système de notation améliorée de Morningstar, sa note des analystes Morningstar est abaissée à Bronze sur ses parts les moins chères, tandis que ses parts les plus chères sont notées « Neutral ».

Steve Smith et David Hoffman ont des décennies d'expérience dans la gestion de cette stratégie, mais Smith se retire des fonctions de gestion de portefeuille à la fin de 2020.

En 2016, ils ont embauché Anujeet Sareen, qui est devenu un gestionnaire nommé sur la stratégie aux côtés de Smith, Hoffman et Jack McIntyre en janvier 2017.

Vétéran de l'équipe mondiale en charge des obligations chez Wellington, Sareen a été attaché au style d'investissement distinctif de l'entreprise.

Les gérants sont soutenus par un groupe compact mais expérimenté de chercheurs macro et d'analystes.

Cela a conduit à une exposition significative aux marchés émergents (le Mexique, la Colombie et la Malaisie sont des positions plus importantes) et une faible exposition aux marchés développés de base à rendement faible à négatif, comme le Japon et la zone euro.

L'équipe se concentre sur la dette souveraine, mais elle s'est parfois concentrée sur les secteurs du crédit lorsque les valorisations atteignent des extrêmes, comme elle l'a fait en 2008 et à nouveau lors de la liquidation du début de 2020.

Fidèle à son habitude, l'équipe a effectué des changements tactiques lors de la chute des marchés du début d’année.

Il a en gros doublé sa participation dans les entreprises de qualité investissement à 29% à la fin mars avec de nouveaux ajouts, notamment des obligations Nike, McDonalds et Home Depot à 30 ans.

L'équipe a pris des mesures similaires avec la dette italienne et espagnole à 30 ans lorsqu'elle a estimé que les rendements et les spreads semblaient tout aussi attractifs.

Ce style unique a conduit à une performance volatile - il a subi l'une des pires pertes de la catégorie obligations mondiales Morningstar au cours de la chute des marchés début 2020 et l'un des plus gros gains du rebond qui a suivi jusqu'en septembre 2020 - mais la prise de risque de l'équipe a payé sur le long terme.

 

© Morningstar, 2020 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

 

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Karin Anderson  Karin Anderson is a senior mutual fund analyst with Morningstar.