Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Quand faut-il vendre un investissement ?

Un investissement ne fonctionne pas comme vous le souhaitiez ou surperforme. Voici un guide pour vous aider à prendre la bonne décision.                          

James Gard 29.09.2020
Facebook Twitter LinkedIn

Buy sell article

"Vous devez savoir quand tenir et quand plier", selon la célèbre chanson country et western, The Gambler.

Kenny Rogers parlait de poker, bien sûr, mais savoir quand vendre est une facette importante de tout investissement. C'est l'une des décisions les plus difficiles à prendre, car si l’on peut vendre pour empocher une plus-value, cela peut aussi être parce que vous avez fait une erreur qu’il faut admettre.

Nous examinons ici cinq raisons pour lesquelles vous pourriez vendre un investissement, en espérant vous aider à améliorer votre prise de décision.

1. Quelque chose de fondamental a changé

À l'ère d'Internet, il y a beaucoup de « bruit » autour des entreprises cotées : un directeur général démissionne, un scandale éclate, ou il y a un avertissement sur les bénéfices, un problème de droits, une réduction des dividendes, des rumeurs d’OPA… - la liste est longue. Il est souvent difficile de déterminer si une annonce est un enjeu ponctuelle, de court terme, ou symptomatique de problèmes plus profonds qui menacent durablement le cours de Bourse.

Les entreprises sont souvent associées à leur leader (Elon Musk chez Tesla, Steve Jobs chez Apple ou Warren Buffett chez Berkshire Hathaway étant les cas parmi les plus emblématiques) que tout changement au sommet peut créer de la volatilité. Lorsque Steve Jobs a quitté Apple en 2011 en raison de problèmes de santé, par exemple, certains analystes pensaient que la société aurait du mal à égaler son succès précédent - le cours de l'action est maintenant 10 fois plus élevé.

Ceci est également pertinent pour les gérants de fonds. Si vous suivez un manager vedette depuis des années et qu'il quitte, que ce soit pour un rival ou pour créer sa propre « boutique », vous pouvez choisir de suivre le manager dans sa nouvelle maison. Bien sûr, certaines entreprises et sociétés de gestion ont de meilleurs plans de succession que d'autres, de sorte que cette approche peut être moins efficace à long terme, et certains gérants vedettes ont trouvé la vie un peu plus difficile en dehors des grandes institutions.

Dois-je vendre?

Un changement fondamental est le moment de faire le point et de réévaluer un investissement, mais ce n'est pas un signal de vente automatique.

2. Votre propre stratégie a changé

Les objectifs des investisseurs changent avec le temps en fonction de leur situation dans leur cycle de vie, de leur attitude face au risque et de leur situation financière.

Les portefeuilles peuvent changer radicalement au fil du temps au fur et à mesure que vous en ajoutez et que certaines actions ou certains fonds fonctionnent mieux que d'autres. Vous avez peut-être commencé avec une exposition de 10% à la technologie, par exemple, mais cela a grimpé à 50%.

Parfois, les investisseurs prennent trop peu de risques pour leur âge et leur situation financière; et à mesure que vous deviendrez plus expérimenté en matière d'investissement, vous voudrez peut-être abandonner un ETF pour trouver des sources de rendement plus attayantes (noter qu’il n’y a pas de relation mécanique entre prendre plus de risque pour obtenir plus de rendement ; tout dépend du niveau de valorisation).

Un conseiller financier peut, après avoir examiné vos objectifs en matière de retraite, faire valoir que vous avez besoin d'une plus grande exposition aux actions pour atteindre vos objectifs. Une manne, un héritage ou une promotion pourrait vous mettre dans une meilleure position pour gérer la volatilité que lorsque vous avez commencé à investir.

Dois-je vendre?

Il est toujours bon de prendre du recul, de faire le point sur votre situation financière et de revoir les objectifs de placement que vous aviez au départ. Vous pourriez considérer le processus plus comme un « rééquilibrage » que comme une « vente ».

3. Mon placement continue de sous-performer

Chez Morningstar, nous encourageons les investisseurs à adopter une approche à long terme. Les faibles performances d'un an ne sont pas toujours un signal de vente. Mais après une longue période de performances inférieures à la normale, votre patience peut s'épuiser.

Pour un investisseur actif, l’incapacité d'un fonds à battre son indice sur trois ans pourrait être un indicateur fiable qu’il est temps d’aller voir ailleurs. Ou le fonds pourrait constamment arriver en bas de sa catégorie, ce qui signifie que les fonds rivaux l'ont devancé. Il se peut que le style d'investissement ne soit pas favorisé ou que quelque chose ne va pas dans le processus du gérant.

La mauvaise performance des fonds pousse souvent les investisseurs vers la sortie. Plusieurs gérants de haut niveau ont perdu leur emploi ces dernières années et les sorties de fonds se sont avérées un indicateur précoce fiable de la perte de confiance des investisseurs. Les frais sont également un facteur ici - peut-être que vous étiez heureux de payer des frais supérieurs à la moyenne lorsque le fonds battait son indice ou sa moyenne de catégorie, mais maintenant qu’il fait moins bien et de manière répétée, sa perte de compétitivité semble patente.

Dois-je vendre?

Un investissement ne peut pas être le plus performant à chaque période, mais une période prolongée de sous-performance devrait indiquer qu'il est temps d'examiner pourquoi l'action ou le fonds est constamment à la traîne de son groupe de comparables et si une alternative ne pourrait pas mieux vous servir.

4. Mon investissement a surperformé

Vous avez peut-être eu la chance ou la sagesse de repérer une future star telle que Tesla (TSLA) et Shopify (SHOP) dans les premiers stades et avez vu la valeur de votre portefeuille augmenter considérablement en conséquence.

Dans de tels moments, il peut être judicieux de céder une partie de sa position. La sagesse conventionnelle est de faire conserver les positions gagnantes aussi longtemps que possible (tant que l’histoire de l’entreprise n’a pas fondamentalement changé).

Du point de vue du portefeuille, cependant, un cours de l'action qui a doublé ou plus peut causer ses propres problèmes. Par exemple, cela peut sensiblement modifier le profil de risque de votre portefeuille au fur et à mesure que la position gagnante augmente en valeur.

Christine Benz de Morningstar a quelques conseils pratiques. Connu sous le nom de rééquilibrage, la réduction de vos avoirs dans un fonds ou une réduction d’une position en actions libère des liquidités qui peuvent être utilisées ailleurs. Vous avez toujours une participation dans vos avoirs existants, donc s'ils continuent de surperformer, vous continuez à en bénéficier.

Dois-je vendre?

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Prendre des bénéfices peut être une stratégie judicieuse après l’appréciation importante d’un investissement. Mais cela ne signifie pas que vous devez vendre l'intégralité de votre portefeuille.

5. Vous avez hérité de titres

Vos proches peuvent vous avoir légué des actions ou des fonds. Peut-être étaient-ils des stockpickers talentueux ou peut-être qu'ils vous ont laissé des titres qui n’ont rien rapporté et que vous ne rêveriez pas de posséder vous-même.

Quoi qu'il en soit, vous pouvez revenir sur le point deux de notre liste et demander: cette action ou ce fonds correspond-il à mes propres plans d'investissement et même à mes convictions éthiques? Et ai-je confiance dans le gestionnaire de fonds ou l'entreprise pour surperformer à l'avenir?

Le quatrième point (présenté précédemment) entre également en jeu ici - si votre parent a exceptionnellement bien tiré son épingle du jeu, il est peut-être temps d'encaisser des plus-values ? Il peut même y avoir des incidences fiscales futures sur les gains en capital en s'accrochant aux actions que vous préférez éviter, alors demander des conseils professionnels peut être utile dans cette situation.

Dois-je vendre?

Parfois, la simplicité du cash l'emporte sur l'incertitude des actions - avec un héritage, il est souvent utile de savoir exactement ce que vous obtiendrez afin que vous puissiez planifier quoi en faire.

Comment vendre

Jusqu'à présent, nous avons examiné pourquoi vous pourriez vendre mais pas comment. Alors, que se passe-t-il si vous décidez d'appuyer sur le bouton? Voici quelques conseils:

1) La vente par tranches peut réduire le risque de mauvais timing du marché. Tout comme vous injecteriez de l'argent sur le marché lors de l'achat, vous pourriez adopter la même approche pour vendre. Vous devez vous en tenir à ce plan, surtout si les conditions du marché sont défavorables au moment où vous prévoyez de vendre.

2) Les émotions peuvent être l'ennemi des investisseurs, en particulier lorsque la peur domine comme cela a pu être le cas en début d’année. Une déroute du marché, lorsque les actions affichent de grands mouvements quotidiens, n'est probablement pas le meilleur moment pour obtenir un prix décent pour vos actions ou vos fonds. Souvent, le marché évolue si rapidement qu'il est facile d'être laissé pour compte pendant un mouvement de vente. Il convient de rappeler que toute baisse de la valeur de votre participation ne correspond qu’à des « pertes sur papier » jusqu'à ce que vous vendiez réellement et qu'il se peut que votre participation se rétablisse et que vous obteniez un meilleur prix en attendant.

3) La pratique rend meilleur: la première fois que vous vendez, cela peut ressembler à une décision irréversible. Mais l'expérience - et faire quelques erreurs en cours de route - peut faire de vous un meilleur investisseur. Parce que la plupart des marchés boursiers sont raisonnablement liquides, vous pouvez toujours racheter l'action ou le fonds si vous avez changé d'avis, et c'est ce que font souvent les professionnels.

 

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

James Gard  est éditorialiste chez Morningstar UK.