Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Focus fonds : Robeco Chinese Equities

La note du fonds a été placée sous revue suite au départ d’un gérant.    

Facebook Twitter LinkedIn

La note du fonds Robeco Chinese Equities a été placé sous revue suite à l'annonce d'un changement de gérant.

Le reste de la synthèse du rapport de ce fonds date d'août 2019.

La stratégie est gérée par Victoria Mio, CIO des actions chinoises, depuis mai 2007. Mio a rejoint l'équipe des marchés émergents de Robeco à Rotterdam en 2006, puis a déménagé à Hong Kong en 2008 pour aider à renforcer la capacité d'actions de la société en Asie-Pacifique.

Elle bénéficie du soutien solide du gérant Liying Du, qui a rejoint Robeco en 2013 après avoir passé quatre ans en tant qu'analyste « sell-side » pour la Grande Chine chez Merrill Lynch.

Mio apporte un niveau d'expérience et de stabilité rarement vu dans cet espace, tandis que Du a démontré des connaissances impressionnantes sur l'industrie et les stocks lors de nos dernières réunions. Mio et Du sont aidés par trois analystes basés dans la Grande Chine, avec un soutien supplémentaire de trois analystes de l'équipe des actions fondamentales mondiales de Robeco basée à Rotterdam.

Il y a eu quelques développements récents avec l'approche d'investissement qui ont abaissé notre conviction. Par exemple, Mio a brièvement augmenté l'exposition aux matériaux, aux services financiers et aux services collectifs et a réduit l'allocation à la consommation discrétionnaire dans un contexte de marché baissier de fin 2018.

En conséquence, l'exposition de style du portefeuille s'est déplacée d’un style « croissance » vers un style « value » en décembre 2018, comme en témoigne la boîte de style Morningstar.

La justification de ce changement soudain était faible, et bien que le portefeuille ait depuis repris un profil plus croissance en 2019, il s'agissait d'un mouvement à courte vue et a démontré un manque d'engagement envers l'approche en période de crise.

Une autre couche d'incertitude a été ajoutée lorsqu’a été décidé de rendre le portefeuille plus concentré, Mio s'attendant désormais à détenir entre 40 et 45 actions, contre 56 en décembre 2017.

Dans l'ensemble, l'approche est raisonnable, mais il y a des réserves sur sa rigueur et sa cohérence.

Cela dit, la stratégie a été performante sur long terme. De mai 2007 à juillet 2019, son gain annualisé de 6,4% (en dollars américains) a battu le gain de 5,6% de l'indice MSCI China 10/40 ainsi que 82% de ses pairs de la catégorie d'actions chinoises.

Malgré une moindre conviction dans l'approche, la stratégie continue de bénéficier d'une équipe solide et de frais modestes, ce qui en fait une option intéressante pour l'exposition aux actions chinoises.

 

© Morningstar, 2020 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

 

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Andrew Daniels, CFA, CMA  Andrew Daniels, CFA, CMA, est analyste fonds chez Morningstar.