Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Tencent attrayant après ses résultats trimestriels

Nous avons relevé de 4% l'estimation de la juste valeur de Tencent, à 623 HKD par action (80 USD).          

Chelsey Tam 13.08.2020
Facebook Twitter LinkedIn

Internet tencent wechat payment 5169619 520

Nous avons relevé de 4% l'estimation de la juste valeur de Tencent, à 623 HKD par action (80 USD), contre 597 HKD (77 USD) après prise en compte de la valorisation boursière accrue des investissements de Tencent et le roulement de notre modèle.

Après la baisse du prix des actions de Tencent à la suite du décret du président Trump appelant à l'interdiction de WeChat, les actions sont revenues à un niveau attractif car nous supposons que l'interdiction ne s'appliquera qu'à la version étrangère de WeChat et les revenus américains représentaient moins de 2% des ventes de Tencent.

Tencent est sur la bonne voie pour respecter nos prévisions pour l'année qui sont inchangées. Notre chiffre d'affaires et notre résultat net 2020 sont 1% inférieurs et 1% supérieurs au consensus CapIQ au 13 août respectivement.

Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires a augmenté de 29% d'une année sur l'autre, dépassant le consensus CapIQ de 2%, le bénéfice net hors gains et pertes nets des entreprises détenues, provisions pour dépréciation et reprises était de 25,0 milliards de yuans (CNY) contre un résultat net hors éléments exceptionnels consensus de 29,4 milliards CNY.

La marge opérationnelle excluant les autres gains nets et les intérêts créditeurs s'est établie à 29,2% au premier trimestre et à 25,2% au deuxième trimestre, en bonne voie pour atteindre notre prévision de marge de 26,5% pour 2020.

La direction a souligné que la version étrangère WeChat et la version chinoise Weixin sont deux produits différents et que le décret du président américain est axé sur WeChat, et non sur d'autres entreprises aux États-Unis.

Nous réaffirmons notre conviction que le décret fait référence à WeChat comme l'application qui a plus d'un milliard d'utilisateurs dans le monde, ce qui signifie que le gouvernement fait probablement référence à la fois à WeChat et à Weixin.

La direction de l’entreprise a également déclaré que le décret précisait la juridiction américaine, de sorte que Tencent ne pense pas qu'il y aurait un impact sur les revenus publicitaires en Chine.

Un article de presse de Bloomberg du 12 août a rapporté que WeChat et TikTok seraient à l'ordre du jour des prochains pourparlers commerciaux entre les États-Unis et la Chine, une réunion virtuelle ayant lieu dès cette semaine. Le risque et la portée de l'interdiction de WeChat pourraient dépendre de ces négociations à notre avis (notre analyse pour le secteur des jeux vidéo à lire ici).

L'une des stratégies d'expansion internationale de Tencent au milieu de cette période de tension géopolitique accrue est que Tencent travaillera avec des partenaires locaux dans de nombreux cas et créera un partenariat gagnant-gagnant.

Nous pensons que des exemples de ces partenariats incluent Tencent développant Call of Duty Mobile avec sa solide expertise en développement de jeux mobiles tandis qu'Activision Blizzard fournit la propriété intellectuelle, et les deux parties publient le jeu dans différentes régions.

Cela créerait davantage de considérations sur les intérêts commerciaux locaux et réduirait la probabilité pour les gouvernements étrangers de prendre des mesures contre Tencent à notre avis. La direction a mentionné que le marché international est vaste avec de nombreux pays, entreprises et produits en ce qui concerne l'expansion internationale, nous pensons qu'il y a encore des espaces sur la plan géographique afin que Tencent puisse éviter les régions à plus haut risque géopolitique et les produits avec des problèmes de sécurité nationale et de confidentialité.

Le Foreign Investment Risk Review Modernization Act of 2018, ou FIRRMA, qui est entré en vigueur le 13 février 2020, a élargi le pouvoir du Comité sur l'investissement étranger aux États-Unis, ou CFIUS, pour examiner, entre autres, certains éléments investissements étrangers ne donnant pas le contrôle dans une entreprise américaine qui « conserve ou collecte des données personnelles sensibles de citoyens américains susceptibles d'être exploitées d'une manière qui menace la sécurité nationale ». Nous pensons que les investissements des entreprises Internet chinoises dans le secteur technologique américain vont probablement chuter en conséquence.

Au deuxième trimestre, la marge brute du segment fintech et services aux entreprises a continué de progresser légèrement avec une amélioration de 4,9 points de pourcentage par rapport au trimestre de l'an dernier. Cela est facilité par la reprise des revenus d'intérêts à forte marge à la banque centrale, la réduction des dépenses de marketing grâce à une concurrence plus rationnelle et la contribution des produits de prêt et de gestion de patrimoine à plus forte marge. Nous pensons que la tendance positive des marges dans ce segment se poursuivra à long terme.

L'impact négatif sur la marge d'une reprise attendue de la publicité à faible marge dans un proche avenir sera compensé par des augmentations continues des activités de publicité sur réseaux sociaux et autres à plus forte marge.

Au cours du trimestre, les revenus publicitaires sur les réseaux sociaux et autres ont augmenté de 27%, aidés par le réseau de publicité mobile et plus d'inventaires et d'impressions dans Weixin Moments, qui a une marge plus élevée.

Le réseau publicitaire a contribué davantage à la croissance des revenus publicitaires de Tencent d'une année à l'autre par rapport à Weixin Moments.

L'eCPM pour le réseau publicitaire en Chine est passé d'un taux de croissance à un chiffre élevé à un taux de croissance à deux chiffres, avec une augmentation du mélange d'annonces vidéo ayant un eCPM plus élevé.

L’amélioration de la compétitivité de la technologie publicitaire chez Tencent nous aide également. Étant donné que la direction retarde la sortie de certaines émissions de variétés et dramatiques au second semestre, nous prévoyons une augmentation séquentielle d'une année à l'autre de la publicité dans les médias.


© Morningstar, 2020 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Chelsey Tam  est analyste actions chez Morningstar.