Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Focus Fonds : Invesco Euro Corporate Bond

Une proposition attrayante pour les investisseurs capables de supporter une prise de risque élevée de cette stratégie de conviction.

Evangelia Gkeka 15.05.2020
Facebook Twitter LinkedIn

La stratégie Invesco Euro Corporate Bond présente des aspects positifs basés sur l'équipe et ses atouts dans la sélection des titres et l'allocation sectorielle. Mais le processus est devenu moins distinctif que celui des autres stratégies gérées par l'équipe, compte tenu du positionnement récent plus sensible à son indice de référence. Ceci, ainsi que les frais qui se situent dans la partie supérieure des fonds concurrents, ont contribué à faire passer sa cote d'analyste Morningstar de « Silver » à « Bronze ».

La stratégie est gérée par Julien Eberhardt et Paul Read. Cependant, lors du lancement en 2006, c'est le duo de Read et Paul Causer qui était à la barre. En 2016, Invesco a annoncé des changements plus larges dans l'équipe obligataire. L'analyste principal Julien Eberhardt a été nommé co-directeur ici aux côtés de Read, et Causer a démissionné. Causer reste un élément essentiel du leadership de l'équipe et un preneur de risque clé dans bon nombre de ses stratégies.

À ce moment-là, certains autres analystes principaux ont été promus co-gestionnaires de portefeuille sur diverses stratégies, Read et Causer abandonnant leurs responsabilités sur certains fonds.

Ces changements sont doubles: planification de la relève et évolution de carrière des membres de l'équipe. Nous considérons cela comme une évolution positive et apprécions le travail que l'équipe a accompli sur ces deux fronts.

Néanmoins, nous continuerons de surveiller de près la planification de la relève. Les gestionnaires sont soutenus par une équipe ciblée mais expérimentée de 15 gestionnaires de portefeuille et analystes supplémentaires.

L'approche est indépendante de l'indice de référence, sans aucune limite formelle autre qu'un plafond de 30% sur la dette à haut rendement, les obligations d'État et la trésorerie.

Les perspectives macroéconomiques des gestionnaires orientent le positionnement du portefeuille, bien qu’elles soient également pragmatiques dans l’identification des opportunités en dehors du scénario central descendant.

Compte tenu de la forte pondération des services financiers sur le marché des obligations d’entreprise en euros, nous considérons la formation analytique d’Eberhardt dans le secteur des services financiers comme un atout.

Bien que la stratégie ait dépassé ses pairs et l'indice depuis sa création, la récente duration plus proche de l'indice de référence et le fort biais en faveur des services financiers ont entraîné une baisse du ratio de Sharpe au cours des dernières années par rapport aux premières années depuis sa création.

 

© Morningstar, 2020 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Evangelia Gkeka  est analystez chez Morningstar.