Focus Fonds : M&G Global Dividend

Les parts de ce fonds orienté rendement sont notées de « Neutral » à « Silver », en grande partie au regard du niveau des frais de gestion.

Jeffrey Schumacher 14.01.2020

 

Le fonds M&G Global Dividend bénéficie de l’expérience de son gérant principal, Stuart Rhodes, et d’un process d’investissement solide. La part la moins chère de ce fonds est notée « Silver », tandis que les parts plus chères sont notées « Neutral » ou « Bronze » (voir le tableau suivant qui regroupe les parts enregistrées au Luxembourg et celles enregistrées au Royaume-Uni).

 

L’équipe de gestion a été constituée par Rhodes lorsqu’il a lancé la stratégie en juillet 2008. Avec plus d’une décennie d’expérience sur cette stratégie et après avoir vécu plusieurs phases de hausse et de baisse des marchés, nous considérons qu’il est expérimenté.

 

Rhodes travaille avec une équipe cohérente, autour de Alex Araujo et John Weavers, qui pilotent leur propre fonds ainsi que 4 analystes.

 

L’équipe a connu quelques départs en 2019 après la restructuration des fonds Income en Europe et au Royaume-Uni, ce qui s’est traduit par le départ de Sam Ford, tandis que le gérant Phil Cliff est passé sur un rôle d’analyste ESG.

 

La philosophie d’investissement consiste à faire croître les dividendes versés aux investisseurs en privilégiant des entreprises capables de faire croître leurs dividendes plus vite que la moyenne.

 

Le portefeuille constitué comporte trois poches. Un compartiment de valeurs de qualité, avec un biais plus défensif ; un compartiment plus sensible au cycle économique ; et un compartiment constitué autour d’entreprises ayant des rythmes de croissance soutenus, peu sensibles au cycle économique.

 

Cette recherche de rendement peut se traduire par des biais de construction autour de valeurs cycliques, de moyenne capitalisation boursière, et de temps à autre, des valeurs émergentes.

 

Ce biais plus agressif que la catégorie se traduit par un profil de risque supérieur à la moyenne et une génération d’alpha inégale dans le temps, en particulier par rapport à l’indice MSCI World High Dividend Yield.

 

Sur le long terme, nous estimons cependant que les investisseurs ont été bien rémunérés pour le risque pris.

 

Note des parts du fonds M&G Global Dividend

 

 

Source : Morningstar Direct, données au 13 janvier 2020

Cette analyse a été réalisée avec la plate-forme professionnelle Morningstar Direct. Cliquez ici pour en savoir plus.

© Morningstar, 2020 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur

Jeffrey Schumacher  est analyste fonds chez Morningstar.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar