TFF : de grandes ambitions

L’entreprise familiale affiche un beau parcours boursier et un plan stratégique ambitieux. Le cours de Bourse le reflète déjà en bonne partie.

Jocelyn Jovène 23.12.2019

Tonnellerie François Frères (TFF) est le leader mondial des fûts en chêne pour l’élevage du vin et spiritueux, avec une part de marché de l’ordre de 25%. Grâce à son implantation mondiale, à une marque reconnu et à une politique d’investissement ambitieuse, le groupe chapeaute 27 maisons réparties en 7 métiers. Il a su tirer parti de la croissance de la consommation mondial de vins et spiritueux, tout en diversifiant son offre (présence récente sur les marchés du bourbon par exemple).

La société est principalement positionnée sur les fûts destinés au vieillissement des vignes les plus prestigieuses (3% de l’offre mondiale de vins en bouteille), ce qui lui confère une place assez stratégique auprès de ses clients.

TFF est un acteur intégré, le groupe cherchant à sécuriser ses approvisionnements et préserver ainsi sa rentabilité (la marge d’exploitation est ressortie à 17,5% en 2019 et 20% au cours des cinq derniers exercices fiscaux).

Sous la houlette de Jérôme François, président du directoire et représentant de la quatrième génération à la tête de l’entreprise (la famille François contrôle 70% du capital), TFF ambitionne de porter son chiffre d’affaires à 350 millions d’euros d’ici 2023, et vise un résultat opérationnel courant de l’ordre de 70 millions d’euros, soit une marge d’exploitation courante de l’ordre de 20%.

Cela est passé notamment par la recherche de relais de croissance hors du vin, dans le whiskey et le bourbon, même si cette approche volontariste, par le biais d’acquisition, a pesé sur la rentabilité de court terme.

Au cours de l’exercice clos à fin avril 2019, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 272 millions d’euros, et a dégagé un résultat d’exploitation courant de 48 millions d’euros, ainsi qu’un résultat net de 31 millions d’euros.

Le flux de trésorerie d’exploitation de l’exercice a chuté à 5 millions d’euros et n’a pas permis de couvrir les besoins liés à la politique d’investissements (augmentation des capacités de production et du besoin en fonds de roulement).

L’entreprise présente toutefois un bilan relativement solide. La dette nette atteignait 97 millions d’euros fin avril 2019, soit 1,8 fois son excédent brut d’exploitation et 28% des fonds propres, selon nos calculs.

D’après la recherche quantitative de Morningstar, le titre est raisonnablement valorisé. Les multiples de valorisation historique confirment ce point. Le titre TFF se traite sur un multiple de bénéfice à 12 mois proche de 23x contre une moyenne historique de 14,1x.

Autant dire que le cours actuel intègre une bonne partie du plan de développement de l’entreprise et aura du mal à souffrir toute déviation par rapport à la route tracée par l’actuelle équipe de direction.

 

Lien vers la fiche valeur

Lien vers la fiche d’analyse quantitative Morningstar

 

© Morningstar, 2019 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Tonnellerie François Frères35,00 EUR-0,85

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar