Bienvenue sur le nouveau site morningstar.fr! Apprenez-en davantage sur les changements et les nouvelles fonctionnalités qui vous conduiront à votre réussite financière. X

Focus ETF : PIMCO US Dollar Short Maturity

Le gérant de ce fonds porte une grande attention au risque et à la liquidité. Ses frais très limités et la qualité de l'équipe de gestion et du process justifient la meilleure note.

Samiya Jmili 11.10.2019

L’ETF PIMCO US Dollar Short Maturity bénéficie des mêmes ressources que son équivalent géré activement, le fonds PIMCO GIS US Short-Term, ainsi que le même focus, mais plus contraint, sur la préversation du capital. Des frais très abordables justifient l’attribution de la note Gold à cet ETF.

Jerome Schneider, vétéran chez PIMCO, gère cette stratégie depuis 2011 et l’équipe qui l’aide dans son travail est composée de 7 spécialistes sur des domaines d’activités tels que la gestion des collatéraux et du financement, des dérivés, du crédit, et de taux libellés en d’autres devises que le dollar.

L’équipe travaille étroitement avec les autres spécialistes sectoriels ou pays, avec un focus sur les maturités très courtes, utilisant l’armée d’analystes sur le crédit et la titrisation.

L’équipe a de surcroît accès à une boîte à outils plus large que celle de ses concurrents.

Si cela peut se traduire par un peu plus de risques pris au sein du fonds PIMCO GIS US Short-Term, Schenider suit un process très strict. Contrairement aux équivalents US ou UCITS, ce fonds n’utilise pas de dérivés et ne prend pas de risque de change.

Il évite la dette à haut rendement et limite l’exposition aux marchés émergents à 5%.

Malgré ces contraintes, le gérant n’a pas les mains liées. Nonobstant la volonté du gérant de limiter la volatilité et de bien maîtriser la liquidité du fonds, il prend des paris dont le profil risque-rendement est attrayant.

Ainsi, le fonds a bénéficié de la décision de réduire la duration avant l’annonce des remontées de taux directeurs à partir de décembre 2015, et a tiré avantage des anomalies sur le crédit de duration courte avant la mise en œuvre de la réforme du marché monétaire en octobre 2016.

Schneider a réduit l’exposition au crédit en 2017, mais s’est repositionné en 2018 lorsque les spreads de crédit de nouveau se sont écartés, tout comme en 2019, portant à 62% à fin août la part du crédit dans le fonds.

Le fonds a produit de très solides résultats sur le long terme, même si son profil moins aventurier peut le conduire à passer à côté d’opportunités que saisiront certains de ses concurrents. L’attention portée à la maîtrise de la volatilité et ses frais très faibles constituent de solides atouts. 

 

© Morningstar, 2019 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur

Samiya Jmili  est analyste fonds chez Morningstar.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar