Bienvenue sur le nouveau site morningstar.fr! Apprenez-en davantage sur les changements et les nouvelles fonctionnalités qui vous conduiront à votre réussite financière. X

La Chine à l’heure des défis

La guerre commerciale, le ralentissement économique, la révolte démocratique à Hong-Kong ternissent quelque peu l’image du pays au moment où il célèbre les 70 ans de la République Populaire de Chine.

Jocelyn Jovène 01.10.2019

La Chine célèbre ce mardi 1er octobre les 70 ans de la proclamation par Mao Tsé-Toung de la République Populaire de Chine sur la place Tienanamen.

Les céréomines ont été l’occasion pour Xi Jinping de justifier la poursuite de la politique mise en place depuis son arrivée au pouvoir en 2012, et d’affirmer la puissance de la deuxième économie mondiale face aux Etats-Unis et au reste du monde occidental.

« Aucune force ne peut faire trembler les fondations de cette grande nation », a-t-il affirmé, selon une traduction officielle de son discours en mandarin. « Aucune force ne peut stopper le peuple chinois ni empêcher la nation chinoise d’aller de l’avant. »

Ces célébrations sont toutefois entachées par la révolte démocratique de Hong-Kong, violemment réprimée par les autorités, et par une économie dont le dynamisme s’est essoufflé (tableau).

Source : SG Cross Asset, Morningstar

De même, la reprise en main du pouvoir par Xi soulève la question du rôle du secteur privé, qui avait jusqu’ici été le fer de lance de l’expansion chinoise sur le plan domestique et international.

Enfin, la guerre commerciale avec les Etats-Unis n’arrange rien et la mise en place de barrières douanières menace jusqu’à la croissance mondiale elle-même, sans que les deux parties ne montrent une réelle capacité à trouver un accord.

Les craintes des investisseurs portent avant tout sur ce risque de guerre commerciale et de sa suite, une guerre des devises qui se manifesterait par une dévaluation plus massive du yuan chinois.

Source : FRED, St Louis Federal Reserve

En effet, compte tenu du ralentissement économique et des tensions commerciales, qui pénalisent le commerce extérieur chinois, une poursuite de la dépréciation de la devise semble difficile à exclure.

La Banque Populaire de Chine (PBOC) devrait toutefois s’assurer que cette dépréciation soit en cohérence avec l’évolution des fondamentaux de l’économie chinoise. Elle a conduit jusqu’ici une politique monétaire relativement accommodante, baissant le taux des réserves obligatoires de 17% en 2017 à environ 13% cette année (certains économistes tablent sur 11% au cours des 3 prochaines années).

Le ralentissement marqué de la production industrielle (en raison des mesures antipollution) et l’impact de grippe porcine devraient peser sur la croissance à court terme (la production de porc aurait chuté de 25% au cours du troisième trimestre selon Nomura).

A plus long terme, le pays doit gérer la transformation de son modèle économique, moins dépendant du commerce extérieur, et recentrer sur le croissance sur le développement intérieur et la montée en gamme de nombreux secteurs d’activité, à l’instar de ce que l’Allemagne, le Japon ou la Corée, et d’autres pays, ont réalisé au cours des 50 dernières années.

Un défi d'autant plus grand que sur le long terme, la Chine doit préserver une certaine stabilité sociale et devra aussi trouver une solution au vieillissement de sa population. Autant de défis qui pourraient mettre à mal ses ambitions de super-puissance à l'international.

Pour aller plus loin

Le Monde a publié une fresque infographique très intéressante sur l’histoire de la Chine depuis 70 ans.

 

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar