Bienvenue sur le nouveau site morningstar.fr! Apprenez-en davantage sur les changements et les nouvelles fonctionnalités qui vous conduiront à votre réussite financière. X

Deutsche Bank : le marché pas convaincu par le nouveau plan stratégique

Les défis structurels de la banque pèsent sur le sentiment des investisseurs.

Jocelyn Jovène 08.07.2019

Deutsche Bank a annoncé un nouveau vaste plan de restructuration qui prévoit la sortie de l’activité actions au niveau mondial (Equities Sales & Trading), une réduction des actifs risqués dans la banque d’investissement, ainsi qu’un recentrage sur les métiers de banque de financement, de conseil, devises, gestion de fortune et gestion d’actifs.

Une nouvelle structure de défaisance (« Capital Release Unit ») devra gérer un portefeuille 74 milliards d’euros d’actifs risqués (288 milliards d’euros en tenant compte de l’effet de levier).

La banque allemande, en difficultés depuis de nombreuses années, supportera une charge cumulée de 7,4 milliards d’euros d’ici 2022. Elle prévoit de ramener ses charges d’exploitation à 17 milliards d’euros par an d’ici 2022, avec un coefficient d’exploitation de 70%.

Son objectif est d’atteindre en 2022 un retour sur capitaux tangibles de 8%, niveau qu’à ce jour seule la division de gestion d’actifs (DWS) dépasse.

Ces décisions ne devraient pas se traduire par un appel au marché, indique Deutsche Bank dans un communiqué de presse.

Alors qu’à l’ouverture des marchés, le titre progressait d’environ 3%, il rechutait de 6% à 16h33 à 6,736 euros par action.

La raison de ce revirement est vraisemblablement liée aux commentaires de la direction de la banque qui a indiqué qu’un retour à l’équilibre d’ici 2020 comportait beaucoup d’incertitude.

L’autre explication est la pré-annonce des résultats préliminaires du deuxième trimestre en-deçà des attentes du consensus.

Pour les analystes en charge du suivi de Deutsche Bank, l’ampleur de l’annonce ne doit pas faire oublier les défis structurels que la banque allemande doit relever.

Deutsche Bank avait trois problèmes fondamentaux à relever selon Goldman Sachs : un coût de financement élevé, l’incertitude sur la taille de sa banque de financement et d’investissement (BFI) et l’absence de plate-forme hautement rentable.

Les annonces de dimanche résout les deux premiers problèmes, mais laisse irrésolu celui de l’absence de plate-forme hautemetn rentable.

Berenberg souligne pour sa part d’importants risques d’exécution, et note que le recentrage sur l’activité de banque de financement auprès des moyennes et grandes entreprises intervient dans un contexte très concurrentiel. « Deutsche Bank n’a pas beaucoup de marge d’erreur sur l’utilisation de son capital », observe le courtier dans une note.

Pour JPMorgan, les annonces de Deutsche Bank ne font pas dans la demi-mesure. La banque opère un retour aux sources (banque de financement des entreprises) avec une grosse empreinte dans l’univers obligataire.

Mais les analystes de la banque, Kian Abouhossein et Amit Ranjan, soulignent dans une note que certaines questions restent en suspend : la crédibilité dans l’exécution du plan présenté, la capacité à faire croître les revenus (les objectifs de la banque dans ce domaine sont jugés ambitieux) et la capacité à motiver les salariés, que l’on peut comprendre un peu déboussolés après un nombre conséquent de changements à la direction de la banque ces dernières années.

Morningstar a suspendu sa note du fonds et publiera une mise à jour de son évaluation fondamentale d'ici au 19 juillet.

 

© Morningstar, 2019 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Deutsche Bank AG6,87 EUR-0,49

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar