Kraft Heinz empêtré dans les difficultés, mais sous-évalué

Après avoir pris beaucoup de retard sur ses concurrents, Kraft Heinz semble décidé à investir de manière plus soutenue dans l'innovation et le marketing.

Facebook Twitter LinkedIn

Kraft Heinz est parvenu à afficher une deuxième période consécutive de croissance organique à 2% au cours du quatrième trimestre, cette bonne nouvelle qui tranchait avec les performances passées a été complètement occultée par le repli des marges, une enquête de la SEC sur sa compabilité (gendarme boursier américain) et une baisse du dividende trimestriel de 0,625 dollar à 0,40 dollar.

La sanction boursière a été à la mesure de ces déceptions, le titre chutant de 31% en cinq séances de Bourse.

Au cours du trimestre, la marge opérationnelle ajustée s’est contractée de 440 points de base à 21,1%, dont 260 points de base liés à l’érosion de la marge brute à 32,4% (en partie à cause de l’inflation des coûts de production et de transport).

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement
Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Morningstar Analysts   -

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar