Les défis de la gestion active

Les fonds actifs subissent de plein fouet la concurrence de la gestion passive. Pour durer, la gestion active doit améliorer ses performances, se différencier, et baisser ses frais.

Facebook Twitter LinkedIn

Cet article a été initialement publié dans le numéro de Novembre 2017 de la Revue Banque.

La gestion passive, qui permet de répliquer à bas coût la performance d’un indice, a connu un formidable essor ces 20 dernières années aux Etats-Unis.

Aujourd’hui, outre-Atlantique, un tiers des actifs de la gestion collective sont investis dans des fonds indiciels. Bien que plus récente, une évolution similaire est en cours en Europe.

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement
Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Mathieu Caquineau, CFA

Mathieu Caquineau, CFA  Analyste fonds senior, Morningstar France