Wal-Mart : un modèle toujours solide, mais sous pression

L’avantage coût et la notoriété de la marque continueront de soutenir l’avantage concurrentiel du groupe. Ses prévisions à court terme nous semblent toutefois prudentes.

Morningstar 13.10.2017
Facebook Twitter LinkedIn

Wal-Mart Stores a récemment tenu sa réunion investisseurs. Le distributeur nous a conforté dans sa capacité à maintenir la qualité de son rempart concurrentiel (« Wide Moat »), laquelle repose sur la force de sa marque et son avantage-coût.

Nous pensons que Wal-Mart dispose toujours des moyens pour faire baisse ses coûts unitaires et qu’il devrait être en mesure de faire croître rapidement son activité de ventes en ligne, y compris dans le domaine de la distribution alimentaire.

Ces éléments favorables sont toutefois largement intégrés dans le cours de Bourse, d’où une note 3 étoiles, sur la base de notre estimation de juste valeur de 83 dollars par action.

Les efforts du groupe pour accélérer la croissance des ventes sans accroître la taille de son réseau physique nous semblent prudents. Ceci se retrouve dans la prévision d’une croissance des ventes de 3% en 2019 et une hausse des volumes de 1% (soit une croissance de 2% à magasins constants). Notre prévision est de 2,6% (+1,6% à magasins constants).

Nous estimons toutefois que la prévision d’une croissance de 5% du bénéfice nette est décevante. Mais nous comprenons bien que face à la pression concurrentielle intense et à la volonté des distributeurs d’accroître le trafic dans leurs magasins, les résultats se retrouvent sous pression. Une situation qui devrait perdurer.

Face à l’annonce du rapprochement entre Amazon et Whole Foods, nous estimons que l’annonce par Wal-Mart d’un plan pour équiper d’ici 2020 2.000 magasins d’un service de commande en ligne et de retrait physique (« click and collect ») est prudente.

Ces efforts dans le commerce électronique pèseront sur la rentabilité du groupe, et se reflète dans notre prévision d’une marge opérationnelle de 4,8% sur le long terme (contre 4,7% en 2016et 5,6% en 2015).

Pour réduire son retard sur Amazon, Wal-Mart a investi de manière conséquente dans le commerce en ligne, avec notamment le rachat de JD.com (août 2016) et 5 autres distributeurs en ligne (Modcloth, Hayneedle, Moosejaw, Shoebuy et Bonobos). Ces rachats ne sont pas toujours significatifs en taille, mais nous semblent une utilisation prudente du capital.

La stratégie du groupe devrait se centrer sur de petites acquisitions dans le commerce en ligne et sur des partenariats capitalistiques à l’international.

Evolution du cours et estimation de juste valeur

WMT USA 20171012

Source : Morningstar

 

© Morningstar, 2017 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres ou instruments financiers cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Amazon.com Inc183,13 USD-0,34Rating
Walmart Inc70,75 USD-0,10Rating

A propos de l'auteur

Morningstar