Engie : retour de la croissance organique

Nous maintenons notre estimation de 16 euros par action après la publication des résultats annuels.

Facebook Twitter LinkedIn

Engie a publié ses résultats annuels et fait part des prévisions pour 2017 en ligne avec nos prévisions. L’EBITDA ajusté a reculé de 5% à 10,7 milliards d’euros, et de 2,7% à périmètre et taux de change constants, en-deçà de notre estimation à 10,9 milliards d’euros. Le résultat net récurrent a diminué de 4% à 2,5 milliards d’euros, en ligne avec nos estimations.

La dette nette a baissé de 2,9 milliards d’euros à 24,8 milliards, en grande partie grâce aux cessions d’actifs pour 3,6 milliards d’euros.

Le groupe a confirmé le versement d’un dividende de 1 euro par action au titre de 2016, et de 0,7 euro par action en 2017 et 2018.

Pour 2017, le groupe table sur un EBITDA compris entre 10,7 et 11,3 milliards d’euros, en ligne avec notre prévision à 10,9 milliards et un résultat net récurrent entre 2,4 et 2,6 milliards d’euros, contre une prévision à 2,5 milliards d’euros.

En tenant compte des changements de périmètre, l’EBITDA devrait progresser de 9% sur une base organique. Le retour à la croissance organique du résultat brut d’exploitation, avec un moindre impact du cours des matières premières, est une bonne nouvelle pour les actionnaires.

La croissance organique devrait s’appuyer sur l’augmentation des volumes liés à la mise en service de nouvelles capacités et sur les mesures de réduction de coûts (Lean 2018), qui devraient apporter 300 millions d’euros à l’EBITDA du groupe. Nous pensons que le groupe peut surprendre positivement sur ce point. En outre, la direction d’Engie a indiqué être en discussion pour céder l’activité d’exploration-production cette année.

L’an dernier, l’EBITDA a été pénalisé par la baisse du cours des matières premières et par une base de comparaison élevée en 2015 liée à des éléments non récurrents. Ces éléments ont été en partie contrebalancés par la croissance des volumes avec le redémarrage des réacteurs nucléaires en Belgique, une météo favorable en France et 500 millions d’euros d’économies de coûts. Le groupe a relevé son programme d’économies de 1 à 1,2 milliard d’euros sur la période 2016-2018.

 

© Morningstar, 2017 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Engie SA15,73 EUR0,10Rating

A propos de l'auteur

Morningstar Analysts   -