Votre gérant actions prend-il trop de risques?

Peu de fonds parviennent à surperformer leur indice tout en ayant une approche maîtrisée du risque.

Jocelyn Jovène 27.09.2016
Facebook Twitter LinkedIn

La catégorie des grandes capitalisations européennes mixte comprend 661 fonds disponibles à la vente en Europe, dont 31 sont l’objet d’une note de la part des analystes Morningstar et 18 ont une note positive.

Au cours des cinq dernières années, l’indice Stoxx Europe 600 a rapporté 9,29% par an en moyenne (données à fin août 2016 dividendes inclus), période au cours de laquelle les marchés actions ont fortement rebondi, aidés par l’intervention des banques centrales à partir de l’été 2012.

L’environnement de marché a été dans l’ensemble plutôt porteur, mais les gérants de fonds actions ont dû faire face à des phases de forte volatilité (crise de la dette jusqu’à l’été 2012, « Taper Tantrum » en 2013, incertitude sur la croissance mondiale en 2014, puis dévaluation surprise du yuan chinois en 2015, et enfin début 2016 avec la brutale correction des marchés actions).

Dans ce contexte, nous avons regardé quel a été le comportement (performance et prise de risque) des fonds de la catégorie des grandes capitalisations boursières européennes mixte (« Europe Large-Cap Blend »), et notamment les fonds suivis par nos analystes.

Dans l’ensemble, les fonds les mieux notés par nos analystes affichent une capacité à surperformer leur indice de référence, pour une prise de risque relativement proche de la catégorie, mais légèrement inférieure à l’indice de référence (Stoxx Europe 600), comme l’illustre le tableau ci-dessous.

Europe Lc Blend Performance Risk Sept 2016 V3

Source: Morningstar Direct.

Parmi les fonds les mieux notés, 5 ont été en mesure de faire mieux que la catégorie et l’indice de référence sur la période, avec une prise de risque moindre. Un a fait moins bien mais affiche des caractéristiques en matière de risque qui demeurent intéressantes.

Europe Lc Blend Performance Risk Sept 2016 Medalist Select

Source: Morningstar Direct.

3 fonds en particulier se distinguent : Robeco European Conservative Equities, Invesco Pan European Structured Equity (noté « Silver) et le fonds Uni-Global Equities (noté « Gold »). Notons que même si ce dernier a sous-performé le marché, il l’a fait en étant l’un des mieux disant en termes de volatilité (9,77%), de béta (0,70) et de perte maximale (-9,34%). La palme dans ce domaine revient toutefois au fonds Robeco European Conservative qui a enregistré une perte maximale de 8,2% contre 15% pour la catégorie et l’indice.

Le faible béta de ces fonds signifie qu’ils ont tendance à moins rebondir avec les marchés, mais ils protègent théoriquement mieux dans les phases de baisse.

Le fonds Robeco se focalise sur les titres ayant une faible volatilité ainsi que des éléments de valorisation et de sentiment. Ce fonds détient 160 positions, avec une capitalisation moyenne de 32 milliards de dollars. Dans l’ensemble, les titres détenus se traitent sur des multiples de valorisation plus élevés que la catégorie, mais affichent des fondamentaux relativement plus solides.

Au cours des cinq dernières années le fonds a bénéficié de sa sous-exposition au secteur financier et de sa préférence pour les secteurs de la consommation (cyclique et défensive) et des communications.

Pour sa part, le fonds Invesco Pan European Structured vise des titres de faible volatilité, avec un process qui filtre l’univers d’investissement à partir de critères quantitatifs (révision des résultats, solidité relative, comportement de l’équipe dirigeante et valorisation). Cette stratégie produit elle aussi un portefeuille peu volatil.

Il a également bénéficié d’une exposition aux valeurs moyennes supérieure à sa catégorie. Toutefois l’augmentation rapide des encours depuis son lancement en 2006 a obligé les gérants à réduire leur allocation à ce compartiment, ce qui a pesé sur la performance.

Le fonds Uni-Global Equities Europe (noté « Gold ») ne surperforme pas sa catégorie sur la période étudiée, mais pour notre analyste Mathieu Caquineau, cela est logique et en ligne avec la stratégie adoptée (lire son commentaire ici).

Le portefeuille fait la part belle aux valeurs moyennes (37% de l’exposition), même s’il n’a pas de biais en termes de style ou de taille. Ceci lui a permis de surperformer sa catégorie sur longue période, car il a été en mesure de mieux protéger le capital que ses comparables.

Lien vers les autres fonds cités:

JPM Europe Dynamic A (dist) EUR

T. Rowe Price European Equity I EUR

UBS (Lux) ES Eurp Opp Uncons € U-X

 

© Morningstar, 2016 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.