ETP, le meilleur et le pire de juillet

Le platine, le palladium et le secteur européen de la technologie dominent le Top 10 du mois. En souffrance les matières premières énergétiques.

Valerio Baselli 01.08.2016
Facebook Twitter LinkedIn

Les matières premières ont été les principaux acteurs du mois de juillet, pour le meilleur comme pour le pire. La photographie mensuelle de l'univers des Exchange Traded Products (ETP) européens confirme la volatilité très élevée des marchés et le retour des métaux précieux, considéré comme valeur refuge par excellence en période de grande incertitude, même si l’or ne fasse pas partie du « Top 10 » ce mois-ci.

Les trackers sont de plus en plus utilisés comme un outil pour prendre position à court terme. Leurs performances peuvent donner une idée du « sentiment » des investisseurs, sans que les rendements soient « faussés » par les choix (bons ou mauvais) d'un gestionnaire actif. 

D’après les données de Morningstar, en juillet, entre le meilleur et le pire ETP l’écart de performance dépasse 37 points de pourcentage (produits à effet de levier et vente à découvert exclus).

La double personnalité de palladium et platine

Du côté des gagnants, nous trouvons 4 fonds dédiés au palladium et au platine, des métaux précieux qui sont principalement utilisés dans des applications liées à l’industrie.

Parmi tous les métaux précieux, le platine est le plus pur. Il a été estimé que, en réunissant tout le platine qui a été extrait dans le monde jusqu’à présent, on obtiendrait un cube de seulement 4,6 mètres carrés. Ce métal se trouve dans très peu de régions du monde. Il a de nombreux usages : dans la joaillerie, dans la réalisation d'équipements de laboratoire, des contacts électriques, en odontologie (implants dentaires) et dans les dispositifs automobiles anti-pollution. Au début de 2008, le platine a touché son plus haut historique de près de 2.200 dollars l'once. Actuellement, le prix est d'environ 1.148 dollars.

Le palladium partage de nombreuses caractéristiques du platine. C’est un métal rare, ses utilisations les plus courantes sont dans l'industrie automobile pour la production des convertisseurs catalytiques, dans les télécommunications, en odontologie, dans le secteur de l'électricité, ainsi que dans la joaillerie. Le cours du palladium est actuellement coté à 712 dollars l’once.

Il n’est donc pas surprenant de trouver, parmi les meilleurs ETF du mois, des produits exposés aux valeurs technologiques et à l'industrie automobile.

Energie en difficulté

Parmi les ETP qui ont le plus perdu, il n’y a que des produits dédiés au pétrole, à l’élevage et au soja.

Le baril reste très volatile, avec le WTI qui affiche actuellement une valeur de marché près de 41 dollars, après avoir passé la barre de 50 dollars au début du mois de juin.

Le plus important pour les marchés de l’énergie reste la tenue du cycle et l’éventuelle correction de déséquilibres structurels (excès d’offre et insuffisance de demande) et l’impact d’une éventuelle remontée du dollar.

Etf Meil 07 16

Etf Pire 2 07 16

Cliquez ici pour regarder la vidéo Investir dans les matières premières avec les ETF.

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Valerio Baselli

Valerio Baselli  est éditorialiste chez Morningstar Italie.