Le Brexit ouvre une nouvelle phase de volatilité sur les marchés

Les actions devraient connaître une correction d'ampleur, tandis que les valeurs refuge seront recherchées.

Jocelyn Jovène 24.06.2016

Les britanniques ont voté jeudi pour sortir de l'Union européenne.

Les marchés plutôt incrédules au regard de sondages qui donnaient le "Brexit" et le "Bremain" au coude à coude accusent violemment le coup, même s'il faudra maintenant des semaines voire davantage pour comprendre les conséquences de cette décision historique, tant pour le pays que pour le reste de l'Europe. (Voir cette vidéo en anglais qui explique très bien les enjeux d'un Brexit).

Vendredi la livre sterling retrouvait ses plus bas niveaux depuis 1985, perdant près de 7% face au dollar. Le rendement à 10 ans des bons du Trésor américain chutait à 1,48%, soit en-deçà des niveaux observés au plus fort de la crise de la zone euro.

Les bourses européennes ouvrent en forte baisse, tandis que les places asiatiques japonaises et hong-kongaise ont baissé de respectivement 7,6% et 4,7%.

Compte tenu du regain de volatilité à prévoir, les investisseurs doivent une fois de plus garder leur sang-froid et ne devraient pas vendre sur un coup de tête. La volatilité boursière doit être vue comme une opportunité pour saisir des actifs de qualité à un prix décoté. Le tout est de ne pas agir dans la précipitation.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar