La Chine ne fait pas peur – Source

Selon Paul Jackson, les préoccupations concernant le ralentissement chinois sont souvent exagérées et le baril peut baisser davantage. Un « Brexit » serait plus contreproductif pour le Royaume-Uni que pour l’Union Européenne.

Valerio Baselli 18.02.2016
Facebook Twitter LinkedIn

Les marchés financiers vivent depuis le début d'une phase de grande incertitude et de forte volatilité. Dans ce contexte, l'une des principales préoccupations des investisseurs concerne l’économie chinoise. « Dire que la Chine est en crise est exagéré et cela ne reflète pas la réalité dans les faits », a affirmé jeudi Paul Jackson, directeur de la recherche chez Source, lors d’une conférence de presse à Paris.

« Il est vrai que la dette privée a considérablement augmenté au cours des dernières années, mais le poids total de la dette, publique et privée, en pourcentage du produit intérieur brut est le même qu’aux Etats-Unis, et beaucoup plus faible qu’au Japon. En outre, la Chine a une balance courante positive, ce qui signifie que les investissements sont plus faibles que l’épargne », a-t-il estimé.

D’après Jackson, la panique des marchés au regard des données chinoises n’est pas justifiée. « Certes, la situation est mitigée, néanmoins il y a des éléments positifs : par exemple, la semaine avant le Nouvel An chinois, on a observé une augmentation des ventes de détail de 11% sur un an. Avec ces chiffres, il est difficile de parler d'une économie en crise », a affirmé l’économiste.

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement
Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Valerio Baselli

Valerio Baselli  est éditorialiste de Morningstar en France et Italie.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar