Cash, volatilité: classes d’actifs à privilégier selon Merrill Lynch

La banque américaine pense que les actifs risqués seront pénalisés tant que les PMI en Chine et aux Etats-Unis ne repassent pas la barre de 50.

Jocelyn Jovène 07.01.2016
Facebook Twitter LinkedIn

Le mouvement de correction des marchés financiers n’est sans doute pas terminé. Dans une note datée du 6 janvier, les stratégistes de Bank of America Merrill Lynch considèrent que les investisseurs se détourneront des actifs risqués aussi longtemps que les indicateurs avancés aux Etats-Unis et en Chine ne repasseront pas au-dessus de la barre des 50 points, qui indique une expansion de l’économie.

Cette semaine, l’annonce d’un indice PMI en Chine à 48,2 en décembre et d’un ISM aux Etats-Unis lui aussi sous les 50 ont déclenché une spirale baissière sur les marchés, et un mouvement de repli des investisseurs vers les valeurs refuge.

« Les investisseurs devraient être long de cash et de volatilité : il y a un risque de repli sensible des actifs risqués, au moins aussi longtemps que les PMI repassent au-dessus de 50 en Chine et aux Etats-Unis », écrit Merrill Lynch.

La banque conseille en outre de privilégier les valeurs défensives au sein des actions aux Etats-Unis, le « rendement » au Japon et en Europe, les titres exposés à l’or.

« Les marchés actions et crédit sont clairement en train de se repositionner à des niveaux plus bas dans leurs bandes de fluctuation », estime Merrill Lynch.

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.