Orange-Bouygues : pas la peine de s’emballer

Le risque réglementaire est très important et rend peu probable un accord, estime Allan Nichols de Morningstar.

Allan C. Nichols 05.01.2016
Facebook Twitter LinkedIn

Bouygues et Orange ont annoncé avoir signé un accord de confidentialité portant sur les options de consolidation du marché français des télécommunications. Cette dernière bénéficierait selon nous à l’ensemble des opérateurs. Depuis l’arrivée d’Iliad il y a quatre ans, ce marché est devenu l’un des plus concurrentiels.

Toutefois, nous sommes sceptiques sur le fait que le régulateur accepte qu’Orange rachète Bouygues Télécom, l’ensemble contrôlant environ 48% du marché français de la téléphonie mobile, en tenant compte des parts de marché des opérateurs virtuels (MVNO).

Nous ne pensons pas qu’un rapprochement aura lieu et ne modifions donc pas notre estimation de juste valeur ou l’évaluation de l’avantage concurrentiel des deux sociétés.

Toutefois si une transaction devait avoir lieu au prix évoqué de 10 milliards d’euros, nous serions enclins à abaisser notre estimation de juste valeur pour Orange et à accroître cette de Bouygues. L’opération ferait gagner en taille Orange, mais elle n’entraînerait pas de réduction suffisante du coût du travail pour justifier un prix représentant 14 fois l’EBITDA. La contrepartie serait la revente du réseau de Bouygues à Iliad.

Culturellement, nous comprenons pourquoi Bouygues préfèrerait trouver un accord avec Orange, car il y a de plus grandes chances de préserver l’emploi. Mais d’un point de vue réglementaire, un rapprochement aurait fait plus de sens avec Numericable-SFR ou Iliad. De plus, même si la transaction est franco-française, le régulateur européen pourrait s’emparer du dossier, comme il l’a fait en bloquant le rapprochement de Telenor et TeliaSonera au Danemark.

 

© Morningstar, 2016 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Bouygues36,12 EUR0,08Rating
Orange SA10,86 EUR1,64Rating
Telenor ASA124,10 NOK1,97Rating
Telia Company AB26,52 SEK1,45Rating

A propos de l'auteur

Allan C. Nichols  Allan C. Nichols