ABI/SABMiller, un projet de mariage qui a du sens

Anheuser-Busch Inbev pourrait offrir jusqu’à 4.000 pence par action SABMiller, estime Philip Gorham de Morningstar.

Philip Gorham 18.09.2015
Facebook Twitter LinkedIn

Anheuser-Busch Inbev a indiqué jeudi avoir approché SABMiller en vue d’un possible rapprochement qui pourrait donner naissance à un acteur ayant une capitalisation boursière de 240 milliards d’euros, sur la base de leur cours du 18 septembre.

Pour Philip Gorham, la combinaison des deux plus gros brasseurs au monde, si elle va à son terme, donnerait naissance à un groupe très puissant, doté de l’un des avantages concurrentiels (« moat ») les plus étendus dans le secteur de la consommation défensive.

L’analyste maintient son estimation de 3.600 pence par action SABMiller et de 112 euros pour l’action A-B InBev, en attendant d’en savoir plus sur les termes d’une fusion – sachant que les deux groupes n’en sont qu’à un stade très préliminaire de leurs discussions.

« Nous ne sommes pas surpris par cette annonce. La rumeur d’un rapprochement a couru pendant des trimestres, mais nous pensions toujours que la valorisation était une barrière. Le management d’A-B Inbev a fait preuve de discipline financière dans ses précédentes transactions, et nous pensons qu’ils attendaient une valorisation pour SABMiller plus attrayante avant de passer à l’action », écrit-il dans une note datée du 18 septembre.

L’analyste ne pense pas que le prix d’une transaction dépasse 4.000 pence par action, avec une estimation de synergie de 1 milliard de dollars. Sur cette base, SABMiller serait valorisé environ 15 fois l’EBITDA 2017, légèrement au-dessus des multiples de transaction historique dans l’industrie de la bière.

L’opération sera pour bonne partie financée en actions, ajoute Philip Gorham, ce qui permettra aux actionnaires de référence, Altria, et la famille Santo Domingo de maintenir une influence économique de poids dans le nouvel ensemble.

Ce dernier représenterait un volume de vente de 780 millions d’hectolitres, soit 4 fois plus que son concurrent Heineken (181 millions vendus en 2014).

 

© Morningstar, 2015 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Altria Group Inc51,09 USD0,00Rating
Anheuser-Busch InBev SA/NV51,21 EUR0,27Rating
Heineken NV89,42 EUR0,56Rating

A propos de l'auteur

Philip Gorham