Comment réagir après la chute de plus de 10% d’un titre ?

Une étude permet de remettre en perspective les raisons d’une baisse du prix d’un titre, et la meilleure attitude à adopter.

Jocelyn Jovène 10.07.2015
Facebook Twitter LinkedIn

Supposons que vous soyez confronté à une baisse brutale et soudaine du cours de Bourse d’une société que vous détenez en portefeuille. « Si vous êtes gérant, vous pouvez vous sentir frustré, déçu par l’impact sur votre performance, et inquiet quant aux implications sur votre activité. Si vous êtes analyste, vous serez sans doute en colère, déçu et honteux. Aucun de ces sentiments ne peut amener à une bonne prise de décision », avertit Michael Mauboussin, du Credit Suisse, dans une étude publiée en janvier 2015.

Ces moments peuvent être une source de stress qui peut affecter la décision d’un investisseur.

Pour y répondre, Mauboussin rappelle l’utilité des « checklists », c’est-à-dire des listes de contrôle permettant d’avoir une approche plus rationnelle dans la façon de prendre position sur les lignes d’un portefeuille ou sur un titre en particulier.

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement
Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
NortonLifeLock Inc25,69 USD-0,89Rating

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.