La Grèce prend la voie du « Grexit »

Une sortie de la Grèce pourrait coûter cher à la crédibilité de la zone euro.

Facebook Twitter LinkedIn

« Nous nous attendons à une semaine volatile sur les marchés financiers, avec une correction des marchés actions, les événements du week-end n’ayant pas été totalement anticipés. Les rendements obligataires en Espagne, en Italie devraient remonter, et également en Allemagne », estime Sebastien Pigeon analyste de Morningstar.

« Les banques européennes devraient baisser plus fortement que l’indice car elles sont exposées à la dette italienne et espagnole. Les gérants d’actifs et les banques d’investissement devraient également corriger », ajoute-t-il dans une note.

Le dollar, le franc suisse et le yen devraient s’apprécier face à l’euro. Des effets de contagion pourraient être observés en Roumanie et en Bulgarie, car ces pays sont impliqués en tant que créanciers de la Grèce.

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement
Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Morningstar Analysts   -

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar