5 titres de qualité sous-évalués - Morningstar

Au sein des actions européennes, 24 titres couverts par les analystes de Morningstar présentent une décote par rapport à leur valeur intrinsèque.  

Jocelyn Jovène 06.04.2015
Facebook Twitter LinkedIn

Au sein des actions européennes, 24 titres couverts par les analystes de Morningstar présentent une décote par rapport à leur valeur intrinsèque.

Nous avons sélectionné les 5 titres qui sont à la fois décotés et qui disposent d’un avantage concurrentiel moyen ou étendu (« Narrow Moat » ou « Wide Moat »). 

British American Tobacco 

Dernier cours : 3.577 pence ; juste valeur : 3.750 pence ; avantage concurrentiel étendu

BAT dispose de l’un des avantages concurrentiels les plus solides dans l’industrie, selon Philip Gorham, ce qui assure au groupe une rentabilité du capital supérieure à 30%, avec un tiers de volumes réalisés avec des marques « premium » (Dunhill, Kent, Lucky Strike, Rothmans). Cette rentabilité s’explique à la fois par la capacité d’innovation de BAT et par le contrôle des coûts. Si l’entreprise est rentable, elle reste en retard par rapport à ses rivaux (notamment Philip Morris InternationalImperial Tobacco et Japan Tobacco), ce qui laisse donc une marge de progrès.

EDF 

Dernier cours : 22,62 euros ; juste valeur : 28 euros ; avantage concurrentiel moyen

EDF fait partie des idées d’investissement au sein de l’univers des services collectifs. C’est l’un des plus gros acteurs mondiaux de l’énergie, qui contrôle la production, la transmission et la distribution d’électricité en France avec d’autres éléments du réseau d’énergie en Europe. Sa flotte de réacteurs comprend 58 unités. Il opère également un vaste réseau non régulé de services à l’énergie en France et détient des participations dans des actifs un peu partout dans le monde.  EDF reste toutefois très attaché au marché français et c’est la France et les énergies renouvelables qui tireront la croissance au cours des prochaines années, avec une croissance de l’EBITDA de 3% par an jusqu’en 2018. Sa forte exposition au marché électrique français rend la société moins attrayante que d’autres sociétés européennes si les prix de l’énergie devaient se redresser, mais la solidité de sa génération de cash-flows la rend néanmoins intéressante.

Swatch

Dernier cours : 410,10 francs suisses ; juste valeur : 565 francs ; avantage concurrentiel étendu

Swatch est un acteur intégré, incontournable dans l’industrie horlogère suisse, qui dispose d’un portefeuille de 20 marques sur un large spectre de segments. Ses produits sont disposés dans 16.000 points de vente dans le monde. L’abandon du cours plancher du francs suisse face à l’euro a introduit de la volatilité à court terme, mais à un horizon de 3 à 5 ans, ce titre peut offrir un rendement intéressant, estime Paul Swinand de Morningstar.

Elekta AB 

Dernier cours : 78,10 couronnes suédoises ; juste valeur : 100 couronnes ; avantage concurrentiel étendu

Elekta est l’un des deux principaux fournisseurs mondiaux d’équipement de radiothérapie, avec l’américain Eaton. Si la radiothérapie n’a pas la même renommée que les traitements médicamenteux, ses perspectives de croissance sont attrayantes. En outre, le niveau d’équipement en radiothérapie reste limité à travers le monde, et les progrès techniques assurent une efficacité croissante de ce type de traitement.

Ce marché présente donc des barrières à l’entrée élevées, la base de clients est relativement stable. Elekta est deuxième du marché avec 25% de parts de marché contre 50% pour Varian. Mais Elekta dispose d’un mix géographique plus attrayant et des positions forts dans les logiciels, ce qui devrait lui assurer une croissance de 7% à 8% par an et des gains de parts de marché.

Roche 

Dernier cours : 266,50 francs suisses ; juste valeur : 282 francs ; avantage concurrentiel étendu

Roche dispose d’un portefeuille de médicaments attrayant ainsi qu’une position dominante sur le marché du diagnostic, lui assurant un avantage concurrentiel élevé et durable, selon Karen Andersen de Morningstar. Les « blockbusters » apportés par l’acquisition de Genentech (Avastin, Rituxan, Herceptin) assurent une croissance rapide et des gains de parts de marché. L’accent mis par le laboratoire sur la recherche biologique et un « pipeline » de produits innovants devraient l’aider à maintenir son avantage concurrentiel.

 

 

© Morningstar, 2015 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
British American Tobacco PLC2 565,00 GBX0,35Rating
Electricite de France SA  
Elekta AB Class B66,55 SEK-1,77Rating
Imperial Brands PLC2 093,00 GBX-0,05Rating
Japan Tobacco Inc4 450,00 JPY0,38Rating
Philip Morris International Inc107,12 USD-0,32Rating
Roche Holding AG303,60 CHF0,46
The Swatch Group AG Bearer Shares177,70 CHF-1,25Rating

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est analyste financier senior et rédacteur en chef de Morningstar France.