Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

2014 : une année difficile pour les gérants actifs

La moitié des fonds Actions France Grandes capitalisations a sous-performé le CAC 40 l'an dernier.

Facebook Twitter LinkedIn

L’année écoulée a été compliquée à négocier pour beaucoup de gérants d’actions dont les fonds ont terminé derrière leur indice. Parmi les 143 fonds qui composent la catégorie Morningstar Actions France Grandes capitalisations, la moitié d’entre eux a sous-performé l’indice CAC 40 sur l’année. Sur l’univers des petites et moyennes capitalisations, la proportion de gérants avec une performance inférieure à celle de l’indice CAC Small and Mid monte à 85%.

Les difficultés rencontrées par les gérants s’expliquent par le regain de volatilité sur les marchés, particulièrement au deuxième semestre. Les interrogations sur la croissance économique mondiale, la santé vacillante des marchés émergents, les fortes tensions géopolitiques en Ukraine et au Moyen Orient et bien sûr la chute des cours du pétrole sont autant de facteurs qui ont rendu les investisseurs nerveux et les marchés difficiles à naviguer.

Au final, le CAC 40 a terminé l’année 2014 à l’équilibre avec une performance de +1,7% (dividendes réinvestis). Globalement ce sont les secteurs plus défensifs qui s’en sont mieux tirés. Les valeurs dans le secteur des télécoms, Orange en tête avec la plus forte hausse du CAC (65%), et celles des services publics (GDF Suez) ont surperformé. 

Avec un positionnement favorisant ces secteurs, le fonds Centifolia (noté Silver) s’est classé parmi les meilleurs de la catégorie Grandes Cap. en 2014. L’approche conservatrice de son gérant historique, Jean-Charles Mériaux, a en effet payé dans les phases de baisse.

A l’inverse, les valeurs plus cycliques ont souffert notamment dans les secteurs de l’énergie où le repli des cours du baril a été fatal : Technip enregistre la plus forte baisse du CAC (-26%) et Total est tout juste à l’équilibre. Le secteur financier a également été pénalisé. BNP Paribas et Société Générale font partie des plus mauvaises performances de l’année. Le fonds HSBC Actions France (noté Neutre) a notamment été pénalisé par ses paris sur les financières et les sociétés de services pétroliers telle que CGG. Il termine l’année dans le 81ème percentile.

Le marché des petites et moyennes capitalisations surperforme allègrement celui des grandes valeurs avec une hausse de +10,5% pour l’indice CAC Mid 60 et +8,4% pour l’indice CAC Small en 2014. On notera là aussi que le secteur des télécoms a le mieux tiré son épingle du jeu  avec en particulier Numericable, dont le cours a fortement progressé en fin d’année suite à la finalisation de son rachat de SFR.

Le secteur de la santé a lui aussi profité d’une embellie du côté des maisons de retraite (Korian-Medica, Orpéa), des laboratoires et prestataires d’analyse (Ipsen, Eurofins Scientific). De l’autre côté, le secteur des services pétroliers est dans le rouge : Maurel & Prom perd notamment 36,2% sur l’année.

La cote des petites et moyennes valeurs a par ailleurs été marquée par de nombreuses introductions en bourse (Coface, Elior, Euronext, GTT, Viadeo, Worldline), avec des résultats mitigés. Parmi elles, les fortes progressions d’Euronext (+36,7%) et de GTT (+14,9%) côtoient la chute de Viadeo (-55,1%).

Les gérants ont été nombreux à participer à ces IPO avec plus ou moins de succès. Ainsi, le fonds Oddo Avenir (noté Bronze) a été notamment pénalisé par son pari sur la société de revêtement Tarkett (introduite à la fin de l’année 2013) qui a cédé 36% en 2014 sur fond de crise russe, un marché important pour la société.

Le fonds Objectif Small Caps France (noté Bronze) n’a pas suivi cet engouement sur les IPO, ce qui ne l’a pas empêché de tirer son épingle du jeu. Grâce à son pari réussi sur le fabricant de composants d’interconnexion Radiall (+138,7%), qui figure parmi les premières lignes du portefeuille à fin décembre, le fonds termine l’année 2014 dans le premier quartile de la catégorie.

Liste des fonds d’actions françaises couverts par la recherche Morningstar

Fonds couverts : catégorie Actions France Grandes Capitalisations

Source: Morningstar.

Fonds couverts : catégorie Actions France Petites et Moyennes Capitalisations

Source: Morningstar.

Changement de Note des Analystes Morningstar

Source: Morningstar.

Notre analyse des mérites d’un fonds est résolument orientée sur le long terme. Notre appréciation peut évoluer à la lumière par exemple de changements dans l’équipe de gestion, d’une modification de la stratégie d’investissement, des frais ou bien d’une évolution de notre degré de conviction quant à la capacité de l’équipe à répliquer son succès passé.

Durant l’année 2014, nous avons amélioré la note du fonds Atout France ainsi que celle du fonds clone, LCL Actions France, de « Négatif » à « Neutre » suite aux changements positifs apportés à la stratégie. Aucune note n’a été dégradée.

 

 

 

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Mathieu Caquineau, CFA

Mathieu Caquineau, CFA  Analyste fonds senior, Morningstar France