Actif vs Passif : pourquoi pas les deux ?

L'émergence de solutions qui dépassent le débat entre gestion passive vs active prend du temps. 

Jose Garcia Zarate 05.11.2014
Facebook Twitter LinkedIn

Le débat sur la gestion passive vs active peut parfois atteindre des sommets, les tenants de chaque approche défendant de manière véhémente leur position avec force analyses et statistiques.

Toutefois, une fois que les arguments principaux sont exposés de part et d’autre, chaque camp reconnaît que le débat n’est pas si tranché, et qu’il existe des aspects positifs dans chaque approche.

Les tenants les plus ardents de la gestion passive reconnaissent volontiers que certains gérants actifs font un bon travail, certains avec un degré de constance dans le temps. Le problème consiste plus à dénicher de tels talents.

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement
Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Jose Garcia Zarate  is an ETF analyst with Morningstar UK.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar