Crédit : 2014 entre hausse des taux et spreads étroits

Le marché des obligations privées aura le plus grand mal à produire un rendement attrayant, selon Dave Sekera de Morningstar.

Dave Sekera, CFA 28.12.2013
Facebook Twitter LinkedIn

Revue de 2013

Si la hausse des taux d’intérêt a pesé sur les performances du marché obligataire, nous avions indiqué le trimestre dernier que les investisseurs pourraient récupérer une partie des pertes du début d’année. Depuis, l’indice Morningstar Corporate Bond a repris 155 points de base et ne perdait depuis le 1er janvier que 1,44% à la date du 16 décembre.

Au sein de l’univers obligataire, les obligations d’Etat ont cédé 2,37%, l’indice US Agency a reculé de 0,80% et notre indice des prêts hypothécaires a perdu 0,59%. Les seuls indices à avoir enregistré une performance positive sont les indices court terme, la Fed continuant de maintenir ses taux directeurs à des niveaux extrêmement bas.

Les pertes sur l’indice des obligations privées s’expliquent par la hausse des taux et n’ont été que partiellement contrebalancées par le resserrement des spreads. En mai dernier, lorsque le 10 ans américain rapportait moins de 2%, nous anticipions une normalisation des taux d’intérêt avec la perspective d’une réduction des achats d’actifs par la Fed, vers le spread historique entre l’inflation constatée et l’inflation anticipée. Depuis le début de l’année, le 10 ans américain a pris 109 points de base à 2,85%, et nous pensons que ce mouvement n’est pas terminé.

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement
Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Dave Sekera, CFA  Dave Sekera, CFA, is a senior securities analyst with Morningstar.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar