Richemont : des marques et un bilan solides

Ses marques et un bilan sain assurent à Richemont des positions concurrentielles de premier plan.

Paul Swinand 08.10.2013
Facebook Twitter LinkedIn

Les marques de Richemont, certaines d’entre elles multi-centenaires, bénéficient d’une image de qualité et de grande valeur qui sont durablement imprégnées dans l’esprit des consommateurs.

Le groupe de luxe aligne un nombre impressionnant de « maisons », parmi lesquelles Cartier, Van Cleef & Arpels, Piaget, Jaeger-LeCoultre et Montblanc, qui alimentent un avantage concurrentiel étendu, à notre avis. La marque applique des prix premium pour des produits uniques et de grande qualité, assurant un taux de marge brute supérieur à 60%.

Richemont est une collection d’activités très concurrentielles, ce qui se traduit par des marges opérationnelles à deux chiffres et une rentabilité du capital en général autour de 20%. La rentabilité devrait continuer de croître, et les niveaux de cash et de la trésorerie générés par Richemont sont déjà significatifs. La perspective d’un retour accru de cash aux actionnaires du groupe de luxe est à attendre.

Bien que Richemont a déjà atteint le statut d’acteur global de son industrie, ses perspectives de croissance sont encore importantes. Nous pensons que la principale opportunité pour Richemont consiste à se développer sur les marchés émergents comme la Chine, malgré des questions sur la situation économique du pays. Si un ralentissement en Chine est déjà observable, les ventes de produits de luxe semblent elles mieux résister en particulier si les clients les plus riches n’ont pas recours de manière excessive à l’endettement. Le tourisme asiatique est également un moteur de développement des ventes en Europe et dans le monde.

Sur le long terme, nous pensons que des régions comme l’Inde ou l’Amérique Latine offrent des opportunités, puisque historiquement, la croissance des marchés émergents tend à profiter aux plus aisés dans les premières étapes de leur expansion. L’Inde, marché de taille relativement limitée aujourd’hui, offre un potentiel significatif pour Richemont, du fait de la sensibilité de la culture locale aux diamants.

Malgré l’écart entre les niveaux de revenus et le potentiel de ces marchés par rapport à ceux des pays matures, ces pays sont appelés à croître en importance. Certains pensent que la classe moyenne de la Chine et de l’Inde devrait atteindre 600 millions d’individus entre 2020 et 2025, et nos propres données sur le pays confirment ces estimations.

Le titre Richemont est noté 3 étoiles avec un avantage concurrentiel étendu (« wide moat »). Sa juste valeur est de 87 francs suisses.

Pour aller plus loin

L'ensemble des analyses sur Richemont sont disponibles sur Select, le site de la recherche actions et crédit de Morningstar.

MOTS-CLEFS
Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Compagnie Financiere Richemont SA Class A143,85 CHF-1,51Rating

A propos de l'auteur

Paul Swinand  Paul Swinand is an equity analyst on the Consumer Team.