Perspectives du crédit au 4è trimestre

La Fed devrait réduire ses achats d’actifs en mars 2014. Les investisseurs ont plus de mal à trouver des opportunités d’investissement.

Dave Sekera, CFA 27.09.2013
Facebook Twitter LinkedIn
  • La Fed a choqué les marchés ; les taux longs sont orientés à la baisse à court terme.
  • Les discussions sur le plafond de dette et les dépenses publiques montent en intensité.
  • Les banques centrales des pays émergents relèvent leurs taux pour défendre leur devise.
  • Le rythme des dégradations dépasse celui des relèvements, les opérations de fusions-acquisitions et les rachats d’actions augmentent le niveau d’endettement.

 

La Fed provoque une envolée des obligations

La hausse des taux d’intérêt pesait sur le marché de la dette privée cette année, mais avec le refus de la Fed de commencer à réduire sa politique ultra-accommodante, comme le marché l’anticipait très largement, les investisseurs devraient récupérer une partie de leurs pertes. Entre le 1er janvier et le 20 septembre, l’indice Morningstar Corporate Bond a reculé de 2,99%. Une part modeste de ces pertes est due à la légère augmentation des spreads de crédit, mais le gros de la baisse vient de la remontée des taux d’intérêt.

En mai, lorsque le rendement des bons du Trésor à 10 ans était sous les 2%, nous avions fait remarquer que dès que la Fed indiquerait son intention de réduire ses achats d’actifs, les taux d’intérêt pourraient augmenter de 100-150 points de base. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans est ainsi remonté à 3%, le marché anticipant un début de « tapering » en septembre.

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement
Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Dave Sekera, CFA  Dave Sekera, CFA, is a senior securities analyst with Morningstar.